Quoi manger en Crète et quels sont les incontournables de la cuisine crétoise ? Voici une question que tout voyageur est en droit de se poser, compte tenu de la grande popularité du célèbre régime crétois. La cuisine crétoise tient une place particulière en Grèce et même au delà, dans le Bassin Méditerranéen. Lors de notre séjour de deux semaines, nous avons eu l’occasion d’expérimenter cette cuisine de terroir, riche en ingrédients cultivés localement. Il y a ici les incontournables : l’huile d’olive, le fromage de chèvre et de brebis, les herbes et le miel qui sont autant de trésors qui raviront vos papilles et parmi les desserts, nous nous sommes laissés séduire par les crêpes de Sfakia. Vous trouverez sa recette à la fin de cet article.

Cette pita particulière « la pita de Sfakia » ou « galette de Sfakia » est originaire de la région de Chora Sfakion.  Moins riche et moins voluptueuse que la Bougatsa , cette crêpe rustique fourrée au fromage, saura vous séduire par sa simplicité et sa générosité.

Mais avant la recette, laissez moi donc, vous proposer un tour d’horizon des ingrédients qui font la particularité de cette cuisine saine et riche en saveurs.

 

quoi manger en crète

 

 

golfe de Chora Sfakion

golfe de Chora Sfakion

 

 


Quoi manger en Crète : Les ingrédients de base de la cuisine crétoise


Les traditions culinaires de Crète vous réserveront bien des surprises et bien des émois comme cette bougatsa dégustées dans l’ouest à La Chanée et dans le Centre de l’île, à Héraklion.
La galette de Sfakia, quant à elle est originaire du sud ouest, près de Chora Sfakion et de Loutro. Notre première rencontre avec cette crêpe a eu lieu à Thérissos près de la Chanée et la deuxième à Chora Sfakion.

Un mot sur le célèbre régime crétois

Impossible de parler de la cuisine crétoise sans parler de son célèbre régime crétois connu pour faire des centenaires et des gens en pleine santé. Quel est donc le secret de ce régime? Traditionnellement, les crétois, habitués aux périodes de guerre et de disette, vivaient très chichement. Le fameux régime se résume en fait à peu de choses : de l’huile d’olive, des céréales complètes et des herbes sauvages, le tout agrémenté de fromage de chèvres et de brebis, de légumineuses, des fruits de saison, exceptionnellement du poisson. Le tout, arrosé d’un peu de vin et de raki. La viande était un produit de luxe, les sucreries aussi. La manière de s’alimenter des crétois a évolué au fil du temps vers une nourriture plus carnée, plus grasse et plus sucrée. Il en demeure pas mois que la cuisine crétoise conserve ses habitudes de rusticité et d’utilisation de ses bons produits de base cultivés dans l’île bénie des Dieux. Les envahisseurs successifs y ont laissé aussi leur empreinte.

 

  • L’huile d’olive, la star de le cuisine crétoise



Avec 40 oliviers par habitants, la Crète est la première région oléicole de Grèce : c’est dire l’importance de l’huile d’olive dans la cuisine crétoise. La Grèce est le troisième producteur après l’Espagne et l’Italie. Où que l’on soit en Crète, on est amené à traverser des oliveraies avec parfois des oliviers centenaires, très impressionnants. Pendant la récolte des olives, en novembre, les crétois s’affairent autour de cet arbre mythique et emblématique du Bassin Méditerranéen. On ne dénombre pas moins de 80 variétés d’olives en Grèce mais en Crète on en cultive surtout deux : la Koroneiki aux fruits très petits et la Mastoidis-Tsounati. Toutes les deux se récoltent de novembre à janvier. Nous avons particulièrement aimé celle du monastère Agios Triada.

quoi manger en crete

 

  • Les paximadas ou petits croutons



Les paximadas (croutons ou biscottes) sont généralement faits avec de la farine complète. Ils peuvent être sucrés, salés, aromatisés. La production est impressionnante et chaque boulangerie embaume la rue de l’odeur de ces petits pains secs.

Le plus célèbre est le Dakos ou Koukouvaya dont voici la recette :

  • Tremper le pain biscoté dans l’eau et le laisser sécher dans une toile propre.
  • Râper une tomate et de la feta et l’étaler sur le pain.
  • Ajouter de l’huile d’olive, du sel et de l’origan, éventuellement un peu d’oignon doux haché.
quoi manger en crete

Koukouvaya

  • Les escargots



Il n’y a pas que les français qui mangent des escargots ! Ces petits animaux ont le bon goût des herbes crétoises dont ils se nourrissent à longueur de journée. La Crète exporte ses escargots dans de nombreux pays, y compris le notre. Les gastéropodes crétois sont récoltés en mars et en avril après les pluies. Ils sont ensuite nourris de farine pour nettoyer leur intestin. Et hop ! dans la casserole avec tomates et oignons ou bien frits à la poêle avec un brin de romarin. Admettez que c’est plus digeste qu’avec une farce beurre, ail et persil !

 

  • Les herbes sauvages



Les herbes sauvages de l’île donnent un goût inimitable à la cuisine crétoise : il s’agit du thym, du romarin, de l’origan mais aussi des racines et des bulbes. Pas moins de 80 variétés sont consommées par les crétois. Le dictame quant à lui est une plante médicinale qui soigne de nombreux maux. Si vous êtes intéressé par les propriété de cet origan particulier, vous pouvez consulter le site le prestige crétois. Le « thé crétois » est une infusion du mélange des différents herbes.

 

quoi manger en crete

Herbes crétoises

 

  • Les fromages crétois brebis et chèvres exclusivement



Il n’y a pratiquement pas de bovin en Crète. Les troupeaux de chèvres et de moutons vivent en liberté et le fromage a le bon goût du lait produit par des animaux qui broutent les herbes sauvages dans la montagne. Ces fromages vous feront reléguer la féta au second plan. La mizithra est un fromage doux, petit frère de la feta et proche du brocciu corse, la xinomizithra est un fromage frais, genre fromage blanc et la graviera (version grecque du Gruyère).

 

quoi manger en crete

  • Les douceurs crétoises



Le miel tient aussi le haut du pavé et entre dans la composition de bien des desserts. On trouve aussi de la confiture comme celle faite avec les cerises de Gérakari. On se régale aussi de gâteaux rustiques dans lequel entrent les ingrédients de l’île : amandes, orange, raisins secs, toutes sortes de Halva (gâteaux fait avec de la semoule) et des brioches.

quoi manger en crete

 

Côté alcool, on trouve du vin produit localement et une eau de vie de raisin non anisé qu’ici on appelle Raki et qui est dégusté à la fin du repas. Il s’agit d’une eau de vie de raisin, rien à voir avec le Raki turc qui est anisé comme l’Ouzo et qui est servi en apéritif.

Les fruits de l’été ont la part belle : pastèque, melon et raisin à déguster à l’ombre et avec un petit verre de Raki et, dès l’automne : orange, clémentine et citrons, l’île est productrice d’agrumes.

 

 quoi manger en crete

  • Les pitas, célèbres chaussons ou galettes farcis



Les pitas sont farcis d’ingrédients divers : herbes sauvages, légumes, viande, fromage. Typiquement crétois la galette ou crêpe de Sfakia est une pita fourrée de fromage frais et cuite sans matière grasse.

 quoi manger en crete

pita aux herbes

 

Quoi manger en Crète : la pita ou crêpe de Sfakia et sa recette

Les ingrédients pour la pâte et l’appareil


Pour la pâte

  • 500 grammes de farine
  • 1 c.à c. de sel
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 3 c. à s. d’eau de vie (tsikoudia ou tsipouro)
  • 1 tasse d’eau

Pour l’appareil

  • 500 grammes de fromage blanc doux (myzithra ou brocciu corse)
  • cannelle


Du miel pour le nappage

Mise en œuvre de la recette


  • Mettre la farine dans un bol avec le sel.
  • Faire un puits au milieu – verser l’huile d’olive – l’eau de vie et l’eau
  • Pétrir pour obtenir une pâte ferme mais souple
  • Écraser le fromage avec une fourchette
  • Diviser la pâte en 10 boules et abaisser chaque boule
  • Au centre de chaque boules déposer une cuillère de fromage
  • Replier les extrémités de la feuille de pâte vers le centre pour former une boulette
  • Avec le rouleau à pâtisserie, abaisser la pâte pour obtenir des crêpes d’un diamètre égal à une assiette à dessert
  • Graisser très peu votre poêle et faites cuire chaque crêpe en les retournant pour éviter de les faire brûler
  • Servir avec du miel

pita de sfakia

Crédits photos : @desroulettessouslespieds


Bon appétit !
Avez vous apprécié ce voyage culinaire ?


Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :