La route des Jardins, en Afrique du Sud, longe les deux océans, atlantique et indien. Il s’agit de la partie la plus « occidentale » de l’Afrique du Sud. Elle est exempte de paludisme. Les paysages marins y sont grandioses. Vous y trouverez des plages à perte de vue, des falaises et des paysages d’une beauté sauvage parfois extrême.

 

C’est ici que les colons néerlandais et huguenots ont débarqué. Mais avant eux, en 1488,  Bartolomeu Diaz est envoyé par le roi du Portugal pour trouver une route vers les Indes. Il n’ira pas plus loin que le Cap de Bonne Espérance. A l’époque, les quelques populations indigènes sont les Khoisans, les Bantous (originaires du Cameroun) et les Xhosas. En 1497,  Vasco de Gama contourne le Cap de Bonne Espérance, trouve le point le plus au sud, c’est à dire le Cap Aguillas, et ouvre la voie vers ce qu’on appelle alors les Indes orientales. En 1652, Jan Van Riebeeck fonde le Cap pour le compte de la Compagnie hollandaise des Indes orientales. Des esclaves seront alors déportés pour renforcer la main d’œuvre.

route des jardins carte de la route des épices

la route des épices – musée Mossel Bay

 

En avant propos, voici les précédents articles de ce blog de voyage sur notre séjour en Afrique du sud sur la route des jardins

  • Tout d’abord la visite de la ville du Cap (Cape Town « the Mother City ») . Nous y avons passé 4 jours pleins.
  • Ensuite les environs proches de la ville du Cap : le jardin botanique de Kirstenbosch – Boulders –  le Cap de Bonne Espérance – la route des vins avec Stellenbosch, Frankschoek et Babylonstorren.
  • Enfin le troisième vous explique comment approcher la vie sauvage avec nos deux safaris à Addo Park

 

Notre itinéraire sur la route des Jardins
_______________________________

 

Après le Cap et ses environs, nous quittons donc la route des vins pour avancer vers Knysna et Port Élisabeth. Notre aventure océane commence.

 

Nous empruntons tout d’abord la route des baleines de Pringle Bay à Hermanus et ensuite la « Gardens road « ou Route des Jardins qui va de Mossel Bay à Port Elisabeth.

 

Puis, après le Cap Aguilhas, le bout du bout de l’Afrique , au lieu de partir directement pour Knysna qui se trouve au coeur de la Gardens road, nous bifurquons vers le Karoo pour nous rendre dans la montagne.

route de jardin baie de Knysna

vue sur la baie de Knysna

drapeau afrique du sud

Toutes les infos pratiques et l’itinéraire détaillé se trouvent à la fin de l’article

La route des jardins, l’opportunité de voir des baleines en saison

 

De Pringle Bay à Hermanus, le point de vue sur la route des baleines.

Le matin, nous empruntons à la sortie de Stellenbosch la route du bord de mer à Strand. Nous suivons ensuite le bord de mer à Gordon’s bay. Le panorama est magnifique. Ce jour là, il pleut et nous avons droit à des arc en ciel comme jamais nous en avions vu auparavant. Nous empruntons la route 44 que j’appellerai ce jour là « la route des arcs en ciel ».

la-route-des-jardins-les-arcs-en-ciel

Les arcs en ciel de la route 44

 

Nous avons prévu de coucher à Pringle Bay sur la route 44 et de faire une balade derrière notre hôtel, l’après midi, pour admirer la flore. Malheureusement, la météo ne le permet pas et la visite de la ville nous apparait bien lugubre … comme un air de bout du monde solitaire et désolé!

Nous trouvons dans notre hôtel – non chauffé et au demeurant très confortable – nos premières bouillottes pour nous réchauffer la nuit et nous les avons utilisées !!

Le lendemain matin,  nous quittons l’hôtel pour Betty’s Bay et Hermanus sur la route des baleines. Entre juin et novembre, vous avez toutes les chances de pouvoir observer les baleines australes, sur la route R44 entre Pringle Bay et le petit village d’Arniston.

Nous ne sommes pas dans la saison, nous poursuivons donc notre itinéraire, le but étant d’arriver au Cap Aguilhas en passant par Gansbaai et Pearly beach.  Nous longeons ensuite la côte et l’océan indien avec ses plages à perte de vue. Le lieu est d’une beauté sauvage à vous couper le souffle.

Nous faisons un détour par Elim, charmant village ancien aux maisons colorées avec des toits de chaume.

route des jardins Elim

Elim

 

Le Cap Aguilhas : au bout de l’Afrique sur la route des jardins

route des jardins  Cap Aiguilhas

Cap Aiguilhas

 

L’après-midi,  nous arrivons au Cap Aguilhas, le bout du bout géographique de l’Afrique du Sud, là où se rencontrent l’océan indien et l’océan Atlantique. L’endroit a des airs de bout du monde et même s’il n’a pas le panache du Cap de Bonne Espérance, il est quand même très intéressant car nous nous trouvons, à cet endroit, à la pointe extrême de l’Afrique, au lieu du partage des deux océans, d’où la violence du courant.

Ce jour-là d’ailleurs règne un brouillard assez dense. Nous imaginons facilement, les conditions météorologiques extrêmes et donc la difficulté des marins de l’époque à aborder ce territoire.

Et si la légende du « hollandais volant » est née au Cap de Bonne Espérance, je pense qu’ici aussi, lors des tempêtes, le « voltigeur » condamné à revenir sans cesse, marquait de sa présence un sinistre présage pour les marins qui le croisait, au loin dans la brume et les éléments déchainés.

A Arniston, nous voulions visiter une grotte. Un peu trop aventureux sur la dune, notre voiture s’est ensablée . A la fois un malheur et en même temps le bonheur de constater à quel point les sud africains se montrent solidaires et amicaux. Grâce à quelques-uns qui ont poussé et un autre qui nous a tracté, notre véhicule z été sorti du sable et nous ….d’un bien mauvais pas !

Changer d’atmosphère… quitter l’océan 

quitter l’océan pour aller dans la montagne, à la rencontre d’une vie plus rurale 

  • En route vers le Karoo, un arrêt à Swellendam, charmante ville de province

Direction ensuite vers Swellendam,  petite ville charmante au patrimoine architectural important. La ville qui est la troisième plus vieille ville d’Afrique du Sud fut un haut lieu de la résistance des colons contre la compagnie néerlandaise des Indes orientales. Nous y passons une nuit, avant de partir le lendemain pour le Karoo.

de route des jardins vers le Karoo

Sunday Brunch à Lady Smith


Nous sommes dimanche 9 avril. Nous quittons l’hôtel assez tôt pour emprunter une route de montagne qui nous fera traverser des déserts et des vallées fertiles. Le paysage est une succession de ranchs, de petits villages agricoles avec des cottages au toit de chaume.

Dimanche en Afrique du Sud, c’est le jour du Sunday Barbecue que nous prenons à Ladismith.

Après le déjeuner, nous reprenons notre route. Les fruits séchés sont la spécialité de la région comme en atteste les nombreux vergers que nous pouvons admirer dans les vallées que nous traversons.

A 10 heures il fait 29° et je dirai « enfin » car jusqu’à présent, nous n’avons pas rencontré la grosse chaleur.

La route 62 que nous empruntons traverse une zone protégée animalière avec quelques aires aménagées pour le pique nique.

Au loin, nous distinguons le Township de Caltizdorp.

  • Oudshoorn, les portes du klein Karoo, spécialité : les autruches !
de la route des jardins au Karoo

emblème du Karoo

Dans l’après-midi nous arrivons à Oudshoorn, ville importante (au nom imprononçable qui tient plus du « Atchoum » que d’autre chose). Nous sommes dans le petit Karoo (Klein Karoo) . Ce soir nous dormons dans une ferme qui élève des autruches et devinez ce que nous mangeons au dîner  ….  un pavé d’autruche !!!

Dans la nuit, un bel orage nous a donné l’explication de la présence de la lampe à alcool dans notre chambre (pour pallier aux coupures d’électricité).

Le matin nous quittons la ferme à 9 heures en direction de Cango Caves, une grotte qui se trouve dans la montagne. Sa grotte principale a la réputation d’être une des plus belles d’Afrique. 

 

 

  • Le Swartberg Pass, la somptuosité du Karoo
de la route des jardins au Karoo

swartberg col


Nous empruntons le « Swartberg Pass » pour rejoindre Prince Albert. Il s’agit d’une piste qui est quand même empruntable par une voiture de tourisme, même si l’on y croise énormément de 4/4.
Le seul problème pour joindre Prince Albert est le gué à passer.

Arrivés au bout, nous avons dû faire demi-tour, l’orage ayant rendu impraticable le passage à gué. Cette route permet d’avoir une vue d’en haut sur la vallée, une magnifique mosaïque de couleurs. Je me rappelle encore l’odeur poivrée des immortelles. Nous sommes dans une zone de flore endémique. Nous rebroussons chemin pour prendre ensuite la route de Mossel Bay où nous arrivons en fin d’après midi.

Retour sur l’océan indien, de Mossel Bay à Port Elisabeth

que faire, que voir entre Mossel Bay et Port Elisabeth 

  • Mossel Bay le rendez vous de l’Afrique du Sud avec le navigateur portugais Bartolomeu Dias

Le matin, nous avons le bonheur d’admirer la magnifique baie de Mossel Bay en visitant le Bartolomeu Dias Museum construit à l’occasion de la reconstitution du voyage du navigateur portugais.

Ce bateau dit des « 500 ans » reconstruit à l’identique, a refait la route entre le Portugal et l’Afrique du sud en 2000. Le musée a été construit spécialement pour lui et …. autour de lui!

route des jardins Mossel Bay

Bateau de Bartolomeu Diaz Mossel Bay

  • Wilderness, une beauté à vous couper le souffle

L’après-midi nous nous dirigeons vers Knysna en passant par la baie de Wilderness qui a la réputation d’être un des plus beaux endroits d’Afrique du Sud avec la plage de Santos. Le Wilderness National Park couvre une superficie de 2500 hectares. Ce lieu est d’une rare beauté et offre des panoramas somptueux sur l’océan. Cascade, forêt primaire, faune (babouins et oiseaux) en séduiront plus d’un.

 

  • Knysna, la douceur de vivre au cœur de la route des Jardins

Nous arrivons en fin d’après-midi à  Brenton Beach on sea. Le propriétaire de notre hébergement parle français et à vécu quelques années en France à Manosque. Il fait son pain et son petit déjeuner a fait la réputation de son établissement depuis longtemps.  Il est incollable sur sa région (restaurants, excursions, game drive …). C’est grâce à lui que nous avons fait Schotia Reserve Game. Si vous voyez Derrick, saluez-le pour nous. Voici la page Facebook de Brenton Beach House Derrick y publie ses belles photos.

 

Que voir en trois  jours à Knysna ?
_________________________ 

La lagune fermée par The Head, Teasen Island, Leasure Island, Brenton on sea et la plage de Buffalo, la ville.

Knysna « endroit où est situé le bois » est connu des français pour l’épisode de grève de notre équipe nationale de foot lors de la coupe du monde de 2010. Devant jouer sur le stade de la ville, nos joueurs ont refusé de descendre du bus.

La ville se trouve dans un environnement naturel rare où la beauté de l’océan se dispute avec celle de la lagune. La ville est située à 500 km du Cap et, au cœur de la route des Jardins.

Le matin, nous faisons une longue balade sur la plage de Brenton jusqu’à Buffalo (Buffels). Le brouillard est de la partie. 

De retour en ville,  nous arpentons « Main Street » avec ses commerces et son artisanat. Sur les conseils de notre hôte Derrick, nous déjeunons les pieds dans le sable au Freshline Fisheries, restaurant de poissons. Ne vous laissez pas dérouter par l’environnement, on y mange très bien.

La ville possède un patrimoine architectural intéressant avec sa prison : Old Gaol prison, et Millwood house. 

Il règne dans cette ville une autre atmosphère. On ne remarque rien au début, et puis petit a petit on voit ce qui est différent : pas de mendicité dans les rues , pas de mesures de sécurité autour des maisons. Et pourtant, pour nous être aventurés par mégarde dans un supermarché qui ne nous était pas destiné, nous nous sommes rendus compte, qu’ici aussi les deux communautés ne se mélangent guère.

Après déjeuner, nous allons prendre notre dessert à la pâtisserie « Mon Petit Pain » tenu par un boulanger-pâtissier autrichien. Le chease cake et le thé chai au lait d’amandes valent la petite halte. Et puis, changement de décor avec la brasserie Mitchell’s (bière bio). Juste à côté se trouve le mall du  Waterfront, très touristique et qui ne vaut pas celui de la ville du Cap.

Le lendemain il fait  encore froid et brumeux (comme souvent le matin)

Nous partons découvrir Thesen island, Leisure island, deux îles résidentielles, la lagune et bien entendu « the Head », les falaises qui ferme l’embouchure de la lagune. Heureusement, le temps se lève le temps pour nous de faire nos photos.

Le repas qui suit au même endroit que la veille est assez folklorique car il pleut et il fait assez froid. Le personnel tente de réchauffer les clients en installant de manière périlleuse un chauffage avec des pierres réfractaires.

Nous passerons la fin de l’après-midi à nous promener dans le joli lotissement de Old Churchill et Belvidere Manoir.

 

  • La Tstistikama road, la route du Tstistikama

Le matin du 16ème jour,  départ pour Plettenberg avec une halte au « reserve game » « Birds of Eden ».

Les amateurs de textile en mohair seront comblés à la boutique du Mohair Mill qui se trouve juste à la sortie de Birds of Eden.

Nous descendons ensuite sur Nature’s Valley. Le lieu est réputé pour sa promenade au bord de la plage.

L’après-midi nous empruntons la route à péage sur N2 pour la « Tsitsikamma National Park forêt ». Sur cette route, vous aurez l’occasion de voir des gens faire du stop les billets à la main. Nous nous arrêtons pour voir les 2 ponts : Bloukrans et Storm River bridges où les intrépides font du saut à l’élastique. La route à 2 voies entre Knysna et Plattenberg est magnifique et passe entre des rangées de grands arbres

Il y a de nombreux golfs et des réserves animalières privées. Ce jour là Il pleut et il fait 10°.  En fin d’après-midi, nous arrivons à notre bed and breakfast à Port Elizabeth chez la charmante Stéphanie et son époux . La suite de notre aventure se déroule à Addo Park.

Infos pratiques concernant la route des jardins
_____________________________________

  • Combien de jours : Nous avons passé 7 jours sur la route des jardins : de Pringle Bay sur la route des baleines jusqu’à port Elisabeth en passant par le Karoo, dont 3 jours pleins à Knysna.
  • Notre Itinéraire: Pringle Bay – Hermanus – Elim -Aguilhas – Arniston – Swellendam – Oudshoorn – Cango Caves – Swartberg Pass – Mossel Bay – Wilderness – Knysna – Plettenberg – Tsitsikama road – Port Elisabeth.
  • Quand voir les baleines australes: la saison va de juin à novembre.
  • Où voir des animaux : des baleines (en saison) des babouins sur la plupart des routes – les big five (moins le léopard) si vous poussez jusqu’à Addo Park – des oiseaux à Wilderness Park et à Plattenberg…
route des jardins safaris Addo Park

safaris Addo Park

crédits photos @desroulettessouslespieds

Pin It on Pinterest

Share This