cj-en vadrouille février 20, 2024

Lanzarote, surnommée aussi « l’île aux mille volcans » est l’une des sept îles principales des Canaries. Sa superficie est de 846 km2.

Sortie de l’Océan après l’île de Fuerteventura, née de ce que l’on appelle « un point chaud » , un quart de sa superficie est recouverte de lave. La dernière éruption volcanique a eu lieu en 1824.

Elle est située au large de la côte ouest africaine et bénéficie d’un climat chaud et ensoleillé presque toute l’année. Son aspect est lunaire, maillé de jolis petits villages blancs. Ses côtes sont déchiquetées et sur certaines plages, l’océan est déchainé, faisant le bonheur des surfeurs. En raison de son climat, elle est une destination populaire pour les vacances.

Célèbre pour ses volcans, l’île est désignée réserve de biosphère par l’Unesco. Occupée à l’origine par des populations berbères, « les Mayos » , elle a été colonisée au 15ème siècle, par le Normand Jean de Bethencourt pour le compte du roi de Castille.

Malgré une terre aride, on y cultive de manière très originale la vigne et l’on y fait un excellent vin. Son « Queso de Cabra » (fromage de chèvre) est célèbre, tout autant que ses plantations d’Aloe Véra.

Comme vous pouvez le constater, l’île de Lanzarote réserve de belles surprises tant sur le plan des paysages et de la gastronomie : on y mange une viande excellente, du poisson frais . Surtout ne manquez pas les fameuses « papas arrugadas » (pommes de terre cuites dans le sel).

L’île a été préservée grâce à César Manrique qui a fait beaucoup pour son île natale. En effet, c’est grâce à son action que Lanzarote est préservée d’une urbanisation anarchique. La perle noire des Canaries est aussi l’île aux villages blancs.


L’île de l’archipel des Canaries est facilement accessible en avion. Nous y avons séjourné au début du mois de mars. La température était douce. Nous avons eu la chance de ne pas avoir trop de vent. Certains jours le thermomètre à flirté avec les 30 degrés. Mais même à 25 degrés, je vous conseille de vous protéger. J’ai attrapé un beau coup de soleil, heureusement, l’île cultive un remède miracle : l’Aloe Vera !

Au départ de Marseille, par exemple, Volotea vous y emmène directement.

Elle possède de nombreux atouts et son réseau routier y est excellent. Que vous soyez randonneurs, amateurs de cyclotourisme, amateurs de sports nautiques, afficionados de plages et de bronzette, ou tout simplement curieux de connaitre un univers unique et différent, visiter Lanzarote est une expérience unique.

Visiter Lanzarote pour son côté lunaire

visiter lanzarote île aux milles volcans

Lanzarote nous y sommes . Comme promis, de l’aéroport d’Arrecife à notre hébergement à Playa Blanca dans le sud de l’île, le paysage est une succession de champs de laves plus ou moins érodées. Du plus brut minéral, en passant par des champs recouverts de lichens, au plus cultivé avec les petits murets qui protègent les cultures du vent pour retenir le peu d’eau tombé du ciel et de la condensation de la nuit.

Visiter Lanzarote pour ses plages et son côté « Hawaï¨aux canaries

Ce petit cailloux volcanique espagnol en face du désert Mauritanien compte au moins sept plages célèbres, de quoi satisfaire les adeptes du farniente et des sports.

  • Les incontournables, sauvages et grandioses :

Famara, la plage des surfeurs, Caleton Blanco aux eaux cristallines et sable blanc, les criques de Papagayo somptueuses au coucher du soleil.

  • Famara, la plage des surfeurs, le « Hawaï » des Canaries se trouve dans le nord-ouest de Lanzarote. Sans être surfeur, on est conquis par sa beauté sauvage. Imaginez 5 kms de sable blond dans le Parc Naturel de l’Archipel Chinijo et en face de la Graciosa.

    Elle fait le bonheur des amateurs de sports aquatiques. De nombreux clubs proposent de la location de matériel et des cours d’initiation. Plus loin, au petit village de la Caleta de Famara, on peut déguster un délicieux poisson fraîchement pêché (je vous en parle plus loin).
visiter lanzarote famara
visiter lanzarote famara surf

Famara, plage ses surfeurs en face de la Graciosa

  • Les plages de Papagayos ont la réputation d’être les plus belles de l’île, surtout au coucher du soleil. Il s’agit d’une succession de petites criques que l’on peut atteindre après avoir parcouru une longue piste cabossée. L’accès est payant pendant la haute saison, en mars, c’était gratuit.
visiter lanzarote papagayo
  • La plage de Caleta Blanca se trouve dans le nord est de l’île, non loin du village de la Orzola. Elle possède une piscine naturelle d’eaux cristallines.
  • Les plages des stations balnéaires
  • Les plages de Playa Blanca. La station balnéaire du sud de Lanzarote est située près du Parc de Timanfaya et des plages de Papagayo. Il y a deux Playa Blanca : Playa Blanca ‘l’ancien village » très typique et le nouveau qui est en fait une marina assez récente, « la Marina Rubicon« , plus élégante et sophistiquée. Les deux endroits sont reliés par une promenade maritime située entre la mer et les bars et les restaurants, les plages sont très bien équipées (accès handicapés) . On y trouve deux plages : playa Flamingo, à l’ouest et playa Dorada, à l’est. Le village « ancien » possède lui aussi sa petite plage.
visiter lanzarote playa blanca
  • Les amateurs de Playa trouveront aussi leur bonheur sur la Costa Teguise (plage de la Cucarachas ci-dessous) au sud est de l’île et près de l’aéroport où se trouve Puerto del Carmen.
visiter lanzarote puerto del carmen

Visiter Lanzarote pour ses villages blancs pittoresques

Ce qui séduit et étonne aussi le visiteur, ce sont ses petits villages blancs aux volets majoritairement verts. La colonisation espagnole qui a eu lieu au 15ème siècle a laissé quelques traces. L’artiste César Manrique, originaire de l’île a particulièrement œuvré pour la préserver.

Sur « la route des vins et des bodégas » dans la vallée de la Géria, on peut admirer le musée du paysan et le monument de la fertilité dessiné par l’artiste. Ne manquez pas cette visite et n’hésitez pas à entrer dans le restaurant, car dans le centre du patio se trouve une grotte volcanique utilisée jadis pour l’extraction des pierres.

visiter lanzarote musée du paysan
  • Teguise est l’ancienne capitale de Lanzarote, fondée par le français Jean de Béthencourt. Il s’agit de la plus ancienne commune de Lanzarote. Maintes fois pillée par les pirates et les Berbères elle a souvent été massacrée. Aujourd’hui, elle est déclarée ensemble architectural, historique et artistique de l’ile.

    Son marché dominical est célèbre. C’est un lieu convivial où il fait bon passer une journée en profitant aussi de son offre culinaire. Une promenade dans cette ville vous permettra de constater la présence coloniale avec une architecture ancienne. De nombreux musées permettent de s’imprégner de la culture de l’ile, y compris un musée qui raconte l’histoire de Lanzarote au temps des pirates.

    Le lieu historique le plus célèbre est la place de la Constitution. Elle est entourée des plus beaux monuments de la ville dont l‘Eglise Nostra Senoria de la Guadalupe.

    Le marché a lieu tous les dimanches de 9 heures à 14 heures dans le Centre historique. Nous n’y avons pas trouvé grand intérêt et avons nettement préféré l’exploration de la ville.
visiter lanzarote téguise
visiter lanzarote place de la constitution

Nous y avons fort bien mangé d’une entrée de queso de cabra y jamon ibérico (fromage de chèvre – spécialité de Lanzarote et jambon de pays) et d’un rizotto de fruits de mer.

visiter lanzarote gastronomie
  • A Nazareth, dans un très bel environnement, se trouve la villa Lagomar dessinée par César Manrique. Omar Sharif, acteur célèbre et joueur invétéré en devient propriétaire. Le jour même de son achat, il la joue au bridge et la perd sans avoir eu l’occasion d’y dormir une seule nuit ! Accolée à une falaise, elle est en partie troglodyte.
visiter lanzarote villa lagomar
  • Tinajo est une grande bourgade agricole dans un secteur important du Parc de Timanfaya. C’est ici que vous pourrez admirer ce qui fait la particularité de l’île : ses cultures ceinturées de murets de pierre.

    Dans son centre se trouve une charmante place avec la Mairie et une église du 18ème siècle: l’Église San Roque avec cadran solaire en planche.

    L’ Église Ermita de los Dolores qui se trouve un peu plus loin à Mancha Blanca-Tinajo est d’une blancheur éclatante. Sur un petit retable élégant se trouve la Vierge vénérée. Elle a été édifiée là où le curé de la ville planta un bâton. La légende veut que la lave de la dernière éruption volcanique s’arrêta à cet endroit.

    Dans les environs, se trouve la Santa petit village de pêcheurs, un peu plus loin se trouve le très chic complexe hôtelier de la Santa dédié aux sports.
visiter lanzarote eglise san roque tinajo
visiter lanzarote ermita de los dolores
  • Caleta de Famara est un charmant petit village de pêcheurs non loin de la célèbre plage de surf de Famara
visiter lanzarote caleta de famara
  • le village d’El Golfo est adossé à un ancien cratère au bout d’une route avec une vue sur l’océan déchainé. Ce petit bourg de pêcheurs aux maisons blanches semble surgi de la lave.
    Il est connu pour sa lagune verte : Charco de los Clicos; Il s’agit d’une curiosité qui attire beaucoup de visiteurs. « La couleur verte de la lagune s’explique par la présence en grande quantité d’organismes végétaux en suspension et par la salinité très élevée de l’eau. Elle dépasse celle de la Mer Morte » (sources Wikipédia).

    Non loin d’El Golfo se trouve les salines de Janubio et Los Hervideros (je vous en parle plus loin)
visiter lanzarote el golfo
visiter lanzarote charco de los clicos
visiter lanzarote salines de janubio

Visiter Lanzarote pour sa culture de la vigne originale

La dernière série d’éruptions volcaniques a changé complétement le paysage de l’île et détruit une partie de ses cultures agricoles.

L’infrastructure routière est excellente à Lanzarote et il est très facile d’y circuler en partageant souvent la route avec les cyclistes qui viennent du monde entier avec leur propre vélo se livrer à leur sport favori. Les routes qui jalonnent l’île commencent toutes par LZ suivie d’un ou deux chiffres.

La LZ 30 est certainement l’une des plus typiques, elle passe au milieu des vignes. On l’appelle la route des vins et des Bodégas. La culture de la vigne à Lanzarote est une particularité que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. Les pieds de vignes (rampants) sont cultivés dans le sol volcanique de la vallée de la Géria (parc de Timanfaya) au sud d’Arrecife.

Ce procédé mis au point il y a 300 ans permet de retenir l’humidité. Ces « entonnoirs » sont entourés de murets en pierre pour les protéger du vent.
Ce paysage est fascinant dans un décor lunaire, une véritable œuvre d’art qui a inspiré, entre autres artistes, César Manrique apôtre du Land Art. Ce vignoble est remarquable et le vin qui est produit est réputé pour sa qualité. Vous pouvez le déguster dans les bodégas qui se trouvent le long de la route.

visiter lanzarote vignoble

Visiter Lanzarote pour son volcanisme et ses sites remarquables

Les roulettes en pleine exploration

  • Le Parc de Timanfaya et las montanas del Fuego.

Le site de las Montanas del Fuego se trouve dans le parc de Timanfaya. Ce site est extraordinaire car l’on peut y contempler les volcans des dernières éruptions volcaniques. Cette visite n’est pas libre. On peut y entrer en prenant un ticket à l’entrée ou en réservant une excursion. Les personnes véhiculées doivent laisser leur voiture sur le grand parking, près du restaurant et embarquer dans un bus pour la visite. En mars, nous avons peu attendu. Pendant la période touristique, il vaut mieux être aux portes du parc, largement avant l’ouverture. Dans le bus, je vous conseille de vous installer à droite pour mieux profiter du paysage. Il est possible de déjeuner au restaurant El Diablo. La spécialité est le poulet cuit à la chaleur du volcan.

visiter lanzarote las montanas del fuego
visiter lanzarote restaurant el diablo
  • Los Hervideros, les sources bouillonnantes, spectaculaire spectacle.

Los Hervideros se trouve sur la côte sud-ouest. Le site est situé dans le parc de Timanfaya entre El Golfo et les Salines de Janubio. Son nom signifie « sources bouillonnantes ». Lors de l’éruption du 18ème siècle, la lave a coulé jusqu’à l’océan et, prétrifiée, elle a formé des cavités dans lesquelles l’océan s’engouffre avec force. C’est spectaculaire. L’entrée est libre.

visiter lanzarote los hervideros

Pour les œuvres remarquables de César Manrique

César Manrique est un peintre, sculpteur et architecte originaire de Lanzarote. Son influence, sur cette île a été remarquable. Il a mélangé l’art, la nature, les traditions tout en respectant le paysage. En 1960, alors que l’Espagne bétonne à tout va pour accueillir le tourisme de masse (y compris aux Canaries), il arrive à convaincre le Président de l’entité administrative de Lanzarote de « n’autoriser que la méthode de construction traditionnelle de Lanzarote, de renoncer aux bâtiments de plus de deux étages et même de supprimer tous les panneaux publicitaires situés sur les bords des routes » (sources Wikipédia) . Il parvient à recueillir l’adhésion de la population. Sa fondation se trouve au centre de l’île

Outre les œuvres disséminées un peu partout dan l’île on peut citer les trois principales :

Le jardin des cactus près de de Teguise

visiter lanzarote jardin des cactus cesar manrique

Jameos del Agua à Orzola

visiter lanzarote  jameos del agua cesar manrique

Mirador del Rio sur les hauteurs du Risco de Famara au nord de l’Ile.

visiter lanzarote mirador del rio

Pour les randonnées pédestres et le cyclotourisme

Les randonnées pédestres sont une des attractions de l’Ile. Vous trouverez sur le site AllTrails une liste des meilleurs itinéraires de randonnées et de VTT. Le cyclisme sur route y est aussi beaucoup pratiqué.

visiter lanzarote cyclotourisme

Crédits photos ©desroulettessouslespieds

Et vous , connaissez vous Lanzarote aux Canaries ?

Cet article vous a t’il donné envie d’y aller ?

FrançaisfrFrançaisFrançais

Pin It on Pinterest

Share This