La plupart des touristes qui visitent l’Afrique du Sud se concentrent sur Johannesburg, le Parc Kruger, la ville du Cap et la route des Jardins. Peu d’entre eux s’aventurent, hors de ces sentiers battus. Or, la côte ouest (Western Coast) et le Cederberg sont des endroits magnifiques, peu fréquentés par le tourisme de masse et en même temps très tranquilles. Ces régions présentent de nombreux atouts pour les amateurs de nature et de grands espaces. Alors, pourquoi visiter Paternoster lors d’un séjour en Afrique du Sud ? Situé à deux heures du Cap, sur la côte ouest (Western Coast) le village est en pleine expansion. Il est devenu un endroit à la mode pour les habitants du Cap désireux de changer d’air. Un peu comme Saint Tropez en France, ce village était à l’origine un petit village de pêcheurs.  Il est célèbre pour sa pêche aux langoustes, interdite lors de notre séjour, son atmosphère typique, ses maisons blanches et bleues comme en Crête. Sa plage de sable blanc et ses eaux turquoises séduisent les sud africains. En outre, la côte ouest de l’Afrique du sud est un merveilleux endroit pour admirer la vie sauvage et la vie marine.

 

paternoster afrique du sud

Paternoster Afrique du Sud

 

côte ouest paternoster afrique du sud

Côte ouest Cap Colombine

Pour les amateurs de peintures rupestres, les Khoisans (autre nom du peuple San) qui habitaient la région avant d’être chassés par les colons et d’autres tribus, y ont laissé quelques traces avant de remonter plus au nord. Cette terre fut aussi jadis une terre de conflits sanglants entre hollandais, français et anglais. Longtemps centré sur la production du guano (engrais à base de fiente d’oiseaux), grâce à une très forte population d’oiseaux de mer, la région se tourne désormais vers le tourisme. La région est connue pour ses tapis de fleurs qui couvrent le sol au printemps. Terre d’élevage, on y fabrique aussi du beurre et de la crème.

Pour les lecteurs qui connaissent la Route des Jardins et qui souhaitent visiter aussi la côte ouest, nous recommandons ce séjour ( en venant de la ville du Cap compter 2 heures environ). Il est possible aussi de faire une grande boucle en passant par le Cederberg.

 

Halte gourmande à Elands Bay : la VENTERSKLIP GUEST FARM

En venant de Clanwilliam et avant d’arriver à Paternoster, la superbe vue sur Elands Bay s’offre à vous. Les amateurs de peintures rupestres peuvent faire une halte à Baboon Point.  A l’heure du déjeuner, nous nous sommes arrêtés dans un endroit atypique :  la VENTERSKLIP guest farm. Dans un décor un peu « western » l’accueil y est chaleureux. Vous pouvez choisir de dormir dans de charmants cottages ou au camping. Au restaurant, nous y avons dégusté le meilleur cheesecake de notre voyage. Sa particularité : le lait et la crème fraiche qui le rendent si onctueux. Merci à Juliyah pour son accueil !

vensterklip guest farm

Vensterklip Guest Farm

Paternoster – Afrique du sud et la côte ouest (Western Coast) ont bien des atouts

Séjourner ici permet de profiter de la tranquillité et de l’atmosphère particulière du petit village de la côte ouest. Le village situé dans une baie abritée est un véritable havre de paix. On se croirait presque sur la côte méditerranéenne avec les maisons blanchies à la chaux, aux toits de chaume et aux volets bleus. Sa plage de sable fin est parsemée de coquilles de moules (modèle king size, les moules !). Les départs de pêcheurs, plusieurs fois par jour, est une véritable attraction.  Les gastronomes trouveront du plaisir à fréquenter ses restaurants. La gastronomie locale est centrée sur les produits de la mer. Enfin, la légende marine locale dit que le nom de Paternoster vient des prières (Pater Noster) que les marins récitaient au moment des naufrages. Une autre origine pourrait être celle du nom donné aux perles que portaient les tribus San.

 

paternoster afrique du sud pêcheurs

Pêcheurs sur la plage de Paternoster


Que voir et que faire à Paternoster Afrique du sud ?

  • Se promener dans le village à Cap Colombine et sur la plage.
  • Se faire un peu peur en écoutant son phare qui par mauvais temps joue de sa corne de brume (en pensant aux marins perdus en mer).
  • Regarder le manège des pêcheurs, leur départ à l’eau et leur arrivée.  Ici les gens vivent de la mer et pêchent dans leurs barques colorées. Les pêcheurs font le spectacle avec leur départ à l’eau sur la plage deux fois par jour.
  • Contempler les maisons blanches aux volets bleus comme en Crête. Nous avons loué une petite maison blanchie à la chaux, au toit de chaume et aux volets bleus situé en front de mer. Dès le lever du jour, les promeneurs investissent la plage. Nous sommes au mois de mars, il y a peu de monde.

 

paternoster afrique du sud maisons toit de chaume

paternoster afrique du sud maisons

 

  • Faire du shopping (le mot est vraiment très exagéré!) dans les petites boutiques. Quelques boutiques de souvenirs sans prétention qui proposent des chapelets de coquillages en forme de cœur, et de l’artisanat local. Une seule supérette est là pour le dépannage.
  • Profiter de la gastronomie locale. Nous avons déjeuné au Gaaitjie Restaurant qui donne sur la plage. LE restaurant célèbre du coin est le Wolfgat, avec seulement six tables et un menu surprise qui change en fonction des approvisionnements du jour, ce restaurant est une référence gastronomique dans la région.
  • Se laisser prendre au charme du lieu, son calme, l’air marin, les couchers de soleils …..


Visiter le West Coast National Park et la lagune de Longebaan

  • Pour son sanctuaire de la vie marine et des oiseaux .

Le Parc National de la Côte ouest possède un écosystème unique au monde. C’est un conservatoire unique pour les oiseaux migrateurs. Des observatoires sont installés au bout de longues promenades en planches de bois. Un peu comme en Camargue pour ceux qui connaissent. On peut y admirer avec patience (et du matériel), différents échassiers migrateurs en provenance de l’hémisphère nord. Nous y avons vu des flamands roses.

Une Longhouse très bien conservée fait office de bar restaurant, son intérêt tient surtout dans le bâtiment qui est un exemple d’architecture « Western Cap ».

Parc National Côte Ouest Paternoster

L’observatoire des oiseaux et la Longhouse

Sanctuaire des oiseaux dans la lagune, on peut y admirer aussi une côte plus sauvage, balayée par le vent et réservoir de vie marine. Avec un peu de chance, il est possible d’y voir des dauphins.

  • Pour la lagune de Longebaan et la ville elle- même

Lagune Western Coast Paternoster

Lagune Western Coast Paternoster

crédits photos @desroulettesouslespieds.com

La ville de Longebaan est très appréciée par les amateurs de sports nautiques. Le jour de notre visite, les jeunes des établissements scolaires se livraient à quelques compétitions. Ici comme presque partout sur le littoral sud-africain, on ne barbote pas dans l’eau, on ne se baigne pas, on nage ou on pratique un sport nautique (en combinaison).  Nous y avons passé une journée en faisant un déjeuner de poissons à Longebaan avec en dessert un délicieux Malva Pudding Cake. La lagune nous offre ses magnifiques eaux bleues.

 

Longebaan Afrique du Sud

Longebaan Afrique du Sud


C’est la fin du séjour. Nous reprenons la route pour la ville du Cap avec des milliers d’image dans la tête. Good bye South Africa. Au moment où j’écris cet article, la pluie tombe sur le Cap Occidental, les réserves en eau se reconstituent.

« En faisant scintiller notre lumière,

nous offrons aux autres la possibilité d’en faire autant »

Nelson Mandela

Pin It on Pinterest

Share This