cj-en vadrouille février 20, 2024


Visiter Tenerife et sa luxuriance est une expérience inattendue en venant de Lanzarote. Comme elle, cette île des Canaries est née d’un volcan et de l’océan grâce à un point chaud et au déplacement des plaques tectoniques. Elle est situées dans l’océan atlantique à environ 300 kms au large du Maroc. L’île qui appartient à l’Espagne est la plus grande de l’archipel des Canaries. Sa superficie est de 2034 m2. Le Teide, son célèbre volcan culmine 3718 mètres. C’est le sommet le plus haut des Canaries et de l’Espagne..  la dernière éruption volcanique a eu lieu en 1909 avec l’éruption du Chinyero.

L’île est célèbre pour ses plages mais venant de Lanzarote et de Fuerteventura, ce qui nous a le plus ébloui ce sont ses forêts verdoyantes, son volcan majestueux avec sa caldeira, ses multiples parcs et vallées, ses villes colorées témoignant de son passé colonial.

L’île de l’éternel printemps a tellement à offrir ( températures moyennes autour de 19-23°C en hiver et 24-28°C en été). Son climat favorise sa biodiversité. Ce qui frappe le visiteur ici, c’est la luxuriance de la végétation : le nord-ouest de l’île est recouvert d’une forêt tropicale. Celle-ci côtoie un univers rocheux, fait de lave, de falaises marines, des dunes et des étendues de Malpais. C’est peut-être l’île la plus fantastique de l’océan Atlantique.

Ses fêtes y sont légendaires : comme le célèbre carnaval de Santa Cruz ainsi que ses fêtes et processions religieuses. 

Mystérieuse et mythique, certains ont cru y retrouver l’Atlantide, le Jardin des Hesperides ou les Champs Elysées. 

Ce sont les populations berbères provenant d’Afrique du Nord qui ont, en premier, occupé Tenerife. On les appelait les « Guanches » . Ceux ci vivaient paisiblement dans des cavernes ou des cabanes rudimentaires.   A partir de 1494, les rois Catholiques espagnols s’emparèrent des îles. Et c’est Alfredo Fernandez de Lugo qui s’empara de Tenerife.  Les espagnols firent alors commerce avec les Anglais, les Italiens, les Allemands,  les Portugais, ce qui contribuera au développement de l’île. Christophe Colomb ,en route pour le Nouveau Monde, y fit escale. 

Alexander Von Humbold, naturaliste, géographe et explorateur allemand du 19ème siècle, en vantant la beauté de l’île, contribua au tourisme naissant.

Visiter Tenerife, les incontournables

Pour visiter Tenerife, nous avons parcouru le nord de l’île, une partie de l’ouest et le centre. Le nord et l’ouest avec le parc d’Anaga, la Laguna jusqu’à Puerto de la Cruz en résidant quelques jours dans la capitale : Santa Cruz.

Ensuite, nous avons rejoint Los Gigantes en passant par la TF1. L’autoroute qui longe l’océan sur la partie est, traverse la montagne et des zones non peuplées.  C’est ici que se trouve des champs d’éoliennes impressionnantes par leur nombre. Aujourd’hui, le tour de l’île par la TF1 est pratiquement possible.

Pendant les quelques jours à Los Gigantes, nous avons visité le Parc du Teide, le Parc du Teno jusqu’à Garachico. Peu attiré par le tourisme de masse, nous avons délaissé le sud : la Costa del Silencio, Los Cristianos et Las Americas. La station de los Gigantes, plus à l’ouest, est, elle aussi, frappée par la frénésie de la construction à des fins touristiques, à flanc de montagne. Mais finalement, la petite station au mois de mars était peu fréquentée et avait l’avantage de nous permettre de rayonner dans la partie centrale de l’île.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, voici quelques infos pratiques

  • Le soleil : prenez garde au soleil. Le fait d’être au bord de l’eau donne la sensation que le soleil est moins fort. Ceci est une illusion. Crème solaire, lunettes de soleil, casquettes et chapeaux sont de rigueur!
  • Sécurité : l’île est vraiment très sûre et tranquille. Cependant, comme partout dans le monde, les règles de bon sens s’appliquent : ne laissez rien d’apparent dans votre voiture, à la plage ne quittez pas vos affaires des yeux
  • Monnaie : vous êtes dans la zone euro mais vous pouvez changer des devises sur place
  • Santé : les soins sont gratuits au sein du réseau de soins publics pour les résidents de la zone euro
  • Electricité : 220 volts 50 Hertz
  • Réseaux routiers : Le réseau routier est excellent. L’autoroute gratuite (TF1) fait pratiquement le tour de l »île (par la Laguna au Nord) sauf entre Los Gigantes et Puerto de la Cruz
  • Il existe deux aéroports: l’aéroport nord dessert principalement les lignes en provenance des autres îles des Canaries et certaines destinations internationales. L’aéroport sud gère principalement les liaisons internationales. On peut arriver par l’un et repartir par l’autre
  • Location de voiture : la Société locale Cicar , est de loin la plus facile, la moins chère et offre le meilleur service.
  • Pas de TVA dans les îles Canaries
  • Randonnées : consulter le site des meilleures randonnées à Ténérife

Visiter le nord et l’ouest de Ténérife

Si vous êtes un voyageur en quête d’authenticité sachez que le nord et l’ouest de Tenerife opèrent une symbiose parfaite entre villes et villages authentiques et tourisme. Si vous souhaitez connaitre la culture canarienne espagnole, c’est dans cette partie de l »île que vous trouverez villes et villages riches en traditions avec un patrimoine colonial particulièrement bien préservé.

La nature y est plus abondante et plus verdoyante et c’est un endroit idyllique pour les randonneurs . Le climat est moins aride que dans le sud, avec des variations plus importantes et aussi plus de pluies peu abondantes mais plus régulières.

L’explication de ce microclimat provient de la chaine du Teide qui coupe le pays en deux (axe nord-ouest /sud-ouest) et qui bloque les nuages au nord.

Mais ce n’est pas tout, des micro-climats existent un peu partout et peuvent être surprenants : imaginez : vous atterrissez à l’aéroport de Tenerife Nord dans le brouillard (cela ne nous est pas arrivé) et à 10 kms, à Santa Cruz , il fait très beau. Vous quittez Santa Cruz sous le soleil pour la forêt d’Anaga qui vous accueille avec des nappes de brouillard au dessus de la légendaire forêt de Lauriers qui a plus de 40 millions d’années d’existence.

Visiter Tenerife et le parc rural d’Anaga, au nord-est

Visiter Tenerife c’est obligatoirement se rendre dans le massif montagneux d’Anaga qui se trouve au nord-est de l’île. Cette zone est la plus ancienne de Tenerife qui possède d’extraordinaires paysages. Le relief est abrupte et abrite la Laurasilva qui possède une grande diversité biologique. Anaga est un paradis pour les randonneurs mais n’importe quel visiteur peut en apprécier la beauté grâce à de nombreux belvédères aménagés au bord de la route pour apprécier ce don que la nature a fait à l’île canarienne.

Le jour de notre excursion, les nuages jouaient avec le soleil et des nappes de bruine couvraient et découvraient tour à tour la montage. Sur la photo ci-dessous, on devine au loin la ville de Santa Cruz. Ces évanescences cotonneuses vous enveloppent d’une atmosphère un peu fantasmagorique .

Le parc rural occupe environ 15000 hectares dans lesquels l’homme a su trouver sa place. Les petits villages que l’on y trouve apportent une touche de traditions.

visiter tenerife anaga

Route vers Taganana

En effet, des petits villages ou hameaux se trouvent disséminés à l’intérieur du parc rural comme le charmant hameau de Taganana. On peut trouver le long de la côte des plages vierges et des roques. Pour les admirer, arrêtez vous au belvédère d’El Bailadero pour avoir cette vue panoramique.

visiter tenerife rocher d'anaga

Rocher d’Anaga

visiter tenerife plage del Roque de las Bodegas

Playa del Roque de las Bodegas

visiter tenerif hameau d'anaga

hameau de Taganana village traditionnel dans le parc rural d’Anaga

Le village de San Andres est situé au sud du massif d’Anaga et au nord de Santa Cruz. Longtemps considéré comme un village traditionnel, il se tourne désormais vers le tourisme autour de sa magnifique plage de Las Téresitas

plages de Las Téresitas

Les villes du nord de Tenerife

Visiter Ténérife, s’est s’apercevoir que la Nature y est reine. En effet, 48% de l’ile est occupé par des espaces naturels protégés. Les quelques villes historiques sont pour ainsi dire nichées dans ces écrins

  • Santa Cruz de Tenerife, la capitale

La capitale de l’île, Santa Cruz de Tenerife est une belle ville portuaire. Elle est riche en bâtiments historiques, très bien conservés. Nous avons choisi d’y passer 3 nuits afin de visiter le nord de l’île sans avoir à faire trop de route.

Tenerife possède deux aéroports : un qui dessert le sud et un qui dessert le nord. Sa position géographique sert d’escale entre l’Europe. Nous sommes donc arrivés, en provenance de Fuerteventura et en étant d’abord passé par Lanzarote par l’aéroport du Nord, Los Rodéos qui assure les liaisons locales. L’aéroport Tenerife Sud, Reina Sofia, est utilisé pour les liaisons internationales.

Située au nord-est, Santa Cruz de Ténérife est la deuxième ville la plus peuplée des Canaries avec Las Palmas de Gran Canaria. Le tourisme y est bien sûr très développé mais l’industrie n’est pas en reste.

Le charme de la ville réside dans ses bâtiments historiques et son architecture comme celle très étonnante de l’Auditorium dans le Centre ville et celle du TEA, espace des Arts.

A voir, à faire dans le secteur du marché Notre Dame d’Afrique

  • Le marché de Nuestra Señora De África est le principal marché alimentaire de la ville. On y trouve un large choix de fruits et de légumes locaux. Les étals de viande et le fromage y sont nombreux. C’est un endroit très animé. Au sous-sol se trouve la halle aux poissons. On peut y déguster les produits locaux.

    https://la-recova.com/ Ouvert du lundi au Samedi de 6h00 à 14h00 le dimanche de 7h00 à 14h00
visiter tenerif la recova
  • Le TEA « espace des arts » se trouve de l’autre côté du rond point, en face du marché et vous surprendra par son architecture. Avec ses 20.622 m2 de construction, cet édifice est une infrastructure culturelle sans pareil dans l’archipel.
visiter tenerife TEA

Entrons maintenant dans la vieille ville

  • L’église de Nuestra Señora de La Concepción. Elle date du 18ème siècle mais sa tour a été érigée au 20ème. Un incendie est survenue en 1978 mais, par bonheur, les statues de la Vierge et quelques tableaux ont pu être sauvés. Les retables disparus dans l’incendie ont été remplacés. Ceux ont été confectionnés selon les techniques ancestrales traditionnelles.
visiter tenerife église notre dame de la conception
  • La Calle Antonio Dominguez Alfonso est située dans le quartier le plus ancien de la ville . On y trouve de nombreux restaurants
  • Le Théatre Guimera est le théâtre le plus ancien des Canaries .
visiter tenerife théâtre guimera

Dans la ville moderne

  • La rue Castillo est une rue piétonne très commerçante. On peut y accéder par le tramway qui parcourt une rue parallèle.
  • La place d’Espagne et la place de la Candelaria sont les deux places du centre ville.
    Le Triunfo de la Candelaria est l’un des principaux monuments sculptés de la ville. L’obélisque en marbre blanc est dédié à la Vierge de la Candelaria. La place d’Espagne et la plus grande des Canaries. Elle est située à quelques mètres du grand auditorium et d’un grand lac.
visiter tenerife place d'espagne
  • San Cristobal de La Laguna

La Laguna permet de visiter Tenerife en savourant un air colonial d’antan. Vous y trouverez d’innombrables demeures et des monuments historiques datant de la colonisation de l’île par les Espagnols (15ème siècle). C’est la troisième commune la plus peuplée. Elle est considérée comme la capitale intellectuelle et culturelle des Canaries.

Attention, en période d’affluence touristique, c’est un véritable défi pour se garer. Un grand marché se tient tous les matins sur la Plaza del Cristo dans le centre historique. La ville est aussi célèbre pour ses fêtes religieuses avec des processions spectaculaires

visiter tenerife san cristobal de la laguna
visiter tenerife casa montanez

Patio de la Casa Montanez

visiter tenerife notre dame de la conception

Eglise Notre Dame de la Conception

visiter tenerife palais de nava

Palais de Nava, inclus sur la liste du Patrimoine en danger

Casa Olivera

Visiter Tenerife : les villes de l’ouest au bord de l’océan

  • Puerto de la Cruz   

Monument aux pêcheurs

Petite commune de l’archipel mais importante pour le tourisme, Puerto de la Cruz se situe au nord-ouest de l’Ile.

Avec sa vue sur la magnifique vallée de la Orotava et sur le Teide et la douceur de son climat, elle attira les premiers touristes dont Alexander Von Humboldt qui fit beaucoup pour populariser l’île.

A l’origine, petit village de pêcheurs, elle devient un port de pêche important.

La cité dispose d’installations touristiques remarquables comme le Loro Parque ou ou le lac Martianez (créé par César Manrique) . La vieille ville a beaucoup de charme. La nature est, elle aussi très présente avec le Jardin Botanique et plusieurs autres jardins.

Si vous avez du temps, ou si vous séjournez à Puerto de la Cruz, il a de nombreux monuments très intéressants à visiter.

visiter tenerife puerto de la cruz
visiter tenerife casillo san felipe

Castillo San Félipe

Vielle ville

  • La Orotava

Sa visite est un incontournable. La ville historique de La Orotava est une véritable oasis de paix et de tranquillité, avec des bâtiments coloniaux bien conservés et de belles places. il s’agit de la plus grande commune de Tenerife, popularisée par les touristes anglais. Une grande partie de son territoire est occupée par le parc national du Teide. Son centre historique est certainement le plus beau de l’île.

Lors des fêtes religieuses, comme celle de la fête Dieu, les habitants ornent les rues de magnifiques tapis réalisés avec du sable volcanique. Le centre est riche architecturalement et le commerce y est dynamique. Les musées sont nombreux.

visiter tenerife la orotava

Coupole de l’Église Notre Dame de la Conception

Place de l’Hôtel de ville

Place de l’Hôtel de ville ancien couvent des sœurs Clarisses

Dessins en sable volcanique à l’occasion de la Fête Dieu

Les jardins Marquésado de la Quinta Roja (ci-dessous) sont construits sur une ancienne propriété où l’on cultivait des arbres fruitiers.

Le fils de la propriétaire, doña Sebastiana del Castillo, était franc-maçon. Au décès de celui-ci, à cause de cette appartenance, l’Église refusa, dans un premier temps, qu’il soit enterré dans le caveau de famille. Humiliée, la Marquise construisit dans ses jardins un mausolée pour y enterrer son fils. Finalement, elle reçut l’autorisation pour faire reposer son fils dans le caveau de famille et le mausolée est vide. Ce mausolée est toujours dressé en signe de protestation contre l’intolérance religieuse.

L’agencement du jardin répond aux symboles de la franc-maçonnerie.

visiter tenerife jardin marquesado de la quinta roja
visiter tenerife mausolée

Au dessus le Mausolée vide construit pour le fils de la Marquise

Juste à côté, se trouve le jardin botanique. Il fut créé par le Roi Carlos III en 1788 afin d’acclimater les nouvelles espèces tropicales découvertes lors des voyages dans les Amériques.

Jardin botanique

Promenade dans la vielle ville

Toits de la Orotava et dragonniers

Ne quittons pas la Orotava sans oublier une spécialité culinaire: le Gofio . Le Gofio est le symbole de la culture canarienne. Il s’agit d’un mélange de farine « élaboré à partir de céréales grillées, principalement du maïs (appelé « millo » aux Canaries) ou du blé ».

Ce super aliment a permis aux arborigènes canariens de résister aux périodes de disettes. Mélangé à du miel ou du fromage de chèvre, c’est un plat très nourrissant. Son processus de fabrication a bien entendu évolué avec le temps. Dans la vieille ville de la Orotava, on trouve encore quelques moulins traditionnels avec meules en pierre.

visiter tenerife moulin a gofio

Je vous propose aussi, pour une visite complète , de la ville de de consulter l’article que voir et que faire à la Orotavia, visite de la ville

  • Garachico au nord ouest

Garachico est un des endroits les plus connus de la côte nord ouest. Nous l’avons atteint, en ce qui nous concerne, en passant par le Parc rural du Téno car résidant à Los Gigantes, la ville était plus accessible pour nous.

Cette ville est largement moins touristique que Puerto de la Cruz et pourtant elle possède bien des attraits avec sa forêt de pins canariens, ses falaises volcaniques , ses cultures de bananiers et sur ses pentes, des cultures potagères.

La richesse de son architecture et de ses palaces montre bien que la ville fut pendant plusieurs siècles le port principal de Tenerife avant d’être détrôné par Puerto de la Cruz.

Comme dans beaucoup d’endroits, on y trouve des caletons, des piscines naturelles pour se baigner en toute sécurité. A cause de sa position géographique, la région est souvent dans la brume et il y pleut régulièrement

visiter tenerife forteresse san miguel garachico

Forteresse de San Miguel – 16ème siècle

Dans la vieille ville

visiter tenerife garachico maison des Marquis d'Adeje et des Comtes de la Gomera

Maison des Marquis d’Adeje et des Comtes de la Gomera

Eglise ancien couvent franciscain

Eglise Santa Anna et détails Maison des Marquis d’Adeje et des Comtes de la Gomera

Rue de la vieille ville

Détail architectural des maisons

Le Parc National du Teide, patrimoine mondial

Le Parc s’étend sur 18 990 hectares. Las Canadas del Teide et un des paysages les plus surprenants au monde. Son altitude est de 2 000 mètres.

Visiter Tenerife vous emmène obligatoirement à Las Canadas. En effet, celle-ci vous éblouira avec ses volcans, ses fleuves de laves pétrifiées,  ses cratères,  ses rochers calcinés aux formes fantasmagoriques.  

Vipérine rouge et le Teide

Le Teide est un volcan toujours considéré comme actif. Il est le point culminant de l’Espagne, avec une altitude de 3 718 mètres. En hiver, il est recouvert de neige. Le parc national du Teide est l’un des principaux sites touristiques de l’île et il est facilement accessible par voiture. C’est une randonnée pour cyclistes chevronnés. Pour monter au sommet par téléphérique, vous devrez faire une réservation.

Pour y parvenir, on traverse une forêt de pins canariens avec, au printemps un tapis de genêts jaunes. Ce pin possède une qualité prodigieuse : lorsqu’il est traversé par la mer de nuages très habituelle dans l’île, il agit comme un récepteur d’eau par le biais de ses feuilles. Lorsque celle-ci tombe par terre, elle alimente les aquifères alentours (couches minérales perméables). On y trouve la merveilleuse et flamboyante vipérine mais au mois de mars, elle n’était pas encore en fleur. ainsi que des herbes (pajoneras) jaunes.

Le volcanisme du Teide est du à la présence d’un point chaud. A l’origine de la création de l’île un premier volcan de lave à surgi. Son cône s’est déplacé est a créé une gigantesque caldeira. Puis le Teide a surgi dans le cratère initial. Sur les pentes à l’ouest du sommet principal, se dégage un cratère secondaire appelé Pico Viejo. (voir ci-dessous) C’est un des paysages les plus surprenants au monde. La pureté de son ciel en fait un un site mondialement réputé pour l’observation des étoiles.

Il est possible de faire le tour de la Caldeira à pieds . De petites ou grandes randonnées sont possibles. Il y a 41 randonnées balisées. Après un déjeuner au restaurant du Paradores (que je ne recommande pas), nous nous sommes contentés de faire une randonnée très facile dans les rochers de Garcia avec le fameux Rocher « Roque Chinchado ». 

Voici une carte pour vous aider à vous repérer. Ces cartes sont présentes partout dans le parc .

visiter tenerif parc national du teide

Mer de nuages au loin

Quelques pins canariens

Le Pico Viejo (photo ci-dessous se situe à 3104 mètres daltitude et son spectaculaire cratère de 800 mètres de diamètre a été créé lors d’une éruption dans las canedas .

« Les rochers de Garcia » est l’endroit le plus visité du parc avec le célèbre Roque Chinchado.

Un sentier facile permet de contempler ces formations volcaniques spectaculaires avec le Teide au fond.

Il s’agit dune paroi plus résistante qui s’est maintenue lors du glissement qui a donné naissance à las Canadas.

La vie y est aride, cependant on peut y contempler quelques végétaux. Lors de notre passage en mars, c’est la lavande papillon qui était en fleurs. On y dénombre 95 espèces botaniques.

Le monde animal, n’est pas en reste non plus.

Ce lieu était un lieu sacré pour les « Guanches », les premiers habitants de de l’île.

Une visite à Tenerife passe obligatoirement par une excursion au Parc National du Teide.

visiter tenerife rocher de garcia
visiter tenerife rocher Chinchado et le Teide

Rocher Chinchado et le Teide

visiter tenerife Zapatilla de la Reina

Zapatilla de la Reina

Il est possible de monter au sommet du Teide en empruntant le téléphérique. Il est conseillé de réserver ses billets. A la sortie du téléphérique, démarrent deux sentiers (N° 10 et 11). Attention, par grand vent le téléphérique est fermé. Il est donc conseillé de se renseigner.

Je vous propose aussi, pour une visite complète de consulter l’article pour organiser votre visite dans le Parc du Teide .

Los Gigantes, la falaise des Géants

La falaise des Géants « Los Gigantes » se trouve à l’ouest de Tenerife. Il s’agit d’une muraille de falaises baltiques. C’est un des lieux géologique les plus imposants de l’île. Leur hauteur varie entre les 300 et les 600 mètres de hauteur. Au temps des Guanches, les premiers habitants des Canaries, elles ont porté le nom de Muraille du Diable ou Muraille de l’Enfer. Au fil des ans, l’urbanisation touristique s’est installée sur la parois rocheuses.

Aujourd’hui, on y compte un port, point de départ des excursions pour voir les baleines, une marina, de nombreux hôtels et résidences touristiques. C’est ici que nous avons séjourné pour la deuxième partie de notre voyage sur l’île. C’est un endroit pratique pour aller à Masca et visiter le Parc rural du Teno.

visiter tenerife los gigantes

Los Gigantes

Piscines naturelles

Port de Los Gigantes

Le Parc rural du Teno

Le Parc rural du Teno est peut être l’endroit le plus pittoresque et énigmatique de Tenerife. En effet, la vallée de Teno est un endroit préservé et privilégié. La légendaire laurasilva le recouvre comme dans le parc d’Anaga,. Il s’agit d‘une forêt primitive subtropicale souvent enveloppée par la brume. Cette forêt est un vestige de l’ère tertiaire. On y trouve, préservées, des espèces végétales qui ont disparu dans le monde.

C’est un endroit idéal pour faire de la randonnée et explorer la nature. Les itinéraires de trekking les plus populaires incluent la randonnée dans les gorges de Masca, célèbre pour ses paysages spectaculaires, la randonnée dans le parc rural de Teno, connu notamment pour la randonnée de Teno Alto, ainsi que des promenades tranquilles pour découvrir des villages typiques, tels que Santiago del Teide, Buenavista del Norte, Los Silos ou Masca.

Cette vallée est riche de terres agricoles fertiles où l’on cultive des amandes, des oranges, des cacahuètes et des bananes sans oublier les vignobles qui produisent les vins locaux renommés. De nombreux tours sont disponibles pour visiter ces régions et déguster les produits locaux.

De Los Gigantes, nous passons par Santiago del Teide pour entrer ensuite dans le parc rural du Teno. Direction Masca et pour finir Garachico au bord de l’océan

Teno sous la brume

visiter tenerife parc rural de teno

Dans le parc rural de Teno

Route du parc rural de Teno

visiter tenerife parc du teno

Échappée vers l’océan

Masca, le paradis des randonneurs

Chaque année, Masca, voit passer un grand nombre de randonneurs attirés par ce site magique où la nature est somptueuse. Perdue au milieu des falaises et des ravins, Masca est imposante par sa beauté. Les randonneurs s’adonnent à leur plaisir de marcher dans un espace préservé.

Il est possible de partir de Masca pour aller jusqu’à l’océan et la plage de Masca. De là, on peut prendre un bateau pour admirer les falaises de Los Gigantes. Ce parc conserve des espèces uniques au monde. Auparavant isolé du monde, désormais, avec l’avènement du tourisme, Masca connait l’affluence à certaines périodes. L’on raconte que le village fut un ancien repère de pirates.

Après avoir dépassé le hameau, je vous propose de vous arrêter à la cafétéria du mirador de la Cruz de Hilda. C’est habituellement une halte appréciée par les cyclistes.

visiter tenerife masca

Ravin de Masca

Non loin de là, se trouve El Palmar qui est pour ainsi dire la capitale du parc rural de Teno. On y mout les farines pour faire le Gofio. On y trouve un artisanat local. On remarque ci-dessous, la Montana Sahorra creusée par l’homme dans les années 60 (carrière d’extraction de cendres volcaniques).

visiter tenerife el palmar

El Palmar

Nous nous sommes arrêtés pour déjeuner à las Lagunetas au restaurant Bodegon Patamero que je recommande pour sa cuisine canarienne typique, cuite à la braise et entre autre, son excellente viande à des prix plus qu’abordables.

visiter tenerife habitat traditionnel teno alto

Habitats traditionnels – dragonniers – production locale (fromage de chèvre)

Végétation Parc Rural du Teno en mars

Crédits photos : ©desroulettessouslespieds

Fin du voyage

Après avoir admiré la plaine d’El Palmar, nous sommes montés à Teno Alto pour redescendre vers Buena Vista del Norte . Nous avons visité la ville de Garachico. Notre retour vers Los Gigantes s’est fait par El Tanque dans la brume  

Le lendemain, retour en France par l’aéroport sud de Ténérife, Reina Sofia.

Alors, on se voit bientôt à Tenerife aux Canaries ?

FrançaisfrFrançaisFrançais

Pin It on Pinterest

Share This