Hampton Court Palace dans le sud ouest de Londres est, comme le château de Windsor, une leçon d’histoire vivante. Situé au bord de la Tamise, l’endroit est un lieu de promenade idéal lorsqu’il fait grand beau. La royauté anglaise en fit son lieu de résidence du 16ème au 18ème siècle. C’est avec Kew Gardens et Richmond Park une escapade très agréable près de Londres.


Voici un aperçu de ce que vous trouverez lors de votre visite en espérant vous convaincre d’y aller lors de votre prochain séjour dans la capitale britannique . God save the King !!

On accède de Londres à Hampton Court par le train. Il faut à la sortie de la gare prendre à droite et traverser la Tamise par le grand pont.

God save the Kings à Hampton court, résidence royale

Assurément, une visite du château de Hampton ravira petits et grands pour comprendre (un peu) l’histoire de nos amis anglais. De style Tudor, il est rempli de merveilles. Sa visite est ponctuée par des animations. Des comédiens en costume d’époque restituent bien l’ambiance de ce palais qui abrita pendant 200 ans la monarchie anglaise. Il fut l’habitation d’Henri VIII, dit « Barbe Bleue » qui dans sa hantise d’assurer sa descendance épousa six femmes, en exécuta deux, et fonda l’église d’Angleterre pour pouvoir divorcer.

Grand Londres Hampton Court

Hampton Court Palace, c’est à la fois les jardins à l’extérieur du Château, le Château lui-même et son jardin à la française. Dans les jardins qui se trouvent à l’extérieur du château (visite libre) on peut admirer un extraordinaire potager (vente de légumes certains jours de la semaine). Il y a aussi un espace restauration correct : le Tiltyard.

Grand Londres hampton court jardin

Grand Londres hampton court jardin

Grand Londres Hampton court potager et jardin

Hampton court potager et jardin


=> On entre dans le château par la partie médiévale. Le prix de l’entrée comprend les audio guides en plusieurs langues. On visite donc en premier la partie des fournisseurs ainsi que les cuisines très bien conservées. Des acteurs en costumes montrent des recettes de l’époque.

Grand Londres Hampton court cuisines

Hampton court cuisines


Deux cents ans d’histoire vous sont donc contées. Le palais a été construit en 1514 et fut la demeure du prestigieux Henri VIII, fondateur de l’Église anglicane (Bon c’est pas rien, mais le monsieur fut quand même un grand consommateur de femmes, ce qui lui valut le surnom de « Barbe Bleue » !). On visite donc les appartements d’État d’Henri VIII, la cour de l’horloge astronomique, la Chapelle Royale, les appartements de style baroque de William III et ceux, plus austères, du roi Georges II. En 1739, son épouse Caroline décède, George II n’y mettra plus jamais les pieds. Hampton Court est alors fermé. La reine Victoria l’ouvre au public en 1838, après de gros travaux.

Grand Londres hampton court horloge astronomique

hampton court horloge astronomique


Henry VIII , un descendant mâle à tout prix !

« Oyez, Oyez, gentes dames et gentils damoiseaux, l’histoire vraie du souverain Henry VIII « :

Henry VIII fut hanté toute sa vie par son obsession de descendance mâle. Mariée par alliance politique avec la descendante du roi d’Espagne, Catherine d’Aragon qui ne lui donne qu’une fille. Le Pape, pour des raisons pas que catholiques mais aussi politiques, lui refuse l’annulation du mariage. Qu’à cela ne tienne, le souverain se sépare de l’Église catholique romaine et fonde l’Église anglicane pour divorcer et épouser sa maîtresse Anne Boleyn. Pas de chance, cette union ne produit qu’une fille, la future reine Elisabeth. Anne est répudiée et exécutée pour adultère. Le roi épouse en troisième noce, Jeanne Seymour qui décédera après lui avoir donné un fils, Edward. Veuf, Henry épouse pour des raisons politique Anne de Clèves mais se ravise (le portrait de la mariée ne lui plait pas), divorce et épouse en 5ème noce, Catherine Howard qu’il fera exécuter pour adultère malgré les supplications d’innocence de l’accusé. Depuis le fantôme de Catherine hante la galerie processionnelle là où elle était venue implorée la clémence de son royal époux. Et de 5 ! Il épouse ensuite Catherine Parr qui tentera de rétablir le catholicisme et qui ne devra son salut qu’à sa soumission. Catherine Parr réconciliera Henry VIII avec ses deux filles, Marie et Elisabeth qui deviendront toutes deux Reines d’Angleterre. Sixième épouse, elle survivra à son époux.

Les Hampton Court les six femmes d'Henry VIII

Les six femmes d’Henry VIII

Dans les appartements d’Henri VIII on trouve les portraits du souverain et de ses épouses – un grand portrait familial avec Jane Seymour, 28 ans – le Prince Edward âgé de 8 ans – et le roi, 54 ans – La salle consacrée à l’enfance du souverain est très didactique. On peut y admirer la toile du camp du drap d’or
Et si en passant dans la galerie processionnelle, vous vous sentez pris de malaise, si un léger souffle froid passe sur vous, ne vous étonnez pas, le fantôme de Catherine Howard qui hante le lieu, n’est pas loin. Il se peut aussi que le souverain traverse le couloir. Nous sommes en Angleterre n’est ce pas, le pays des spectres !!

Hampton court Henri VIII

Hampton court Henri VIII

Hampton Court, Dieu n’a pas toujours sauvé les Rois!

En effet, les souverains d’Hampton Court ont connu bien des malheurs. Deux épouses de Henry VIII y furent exécutées, Henry VIII lui même mourut très atteint par la syphilis, son fantôme d’ailleurs hante le château… Guillaume (William) meurt tragiquement après un accident de cheval. La reine Caroline y décède, et son époux, le roi George II condamne la résidence royale à l’oubli. Le château sera détruit par le feu en mars 1986.
Mais ne soyons pas impressionné par tant de mauvais sort. Celui ci ne s’attarde pas sur les républicains que nous sommes ! Après les magnifiques appartement renaissance d’Henri VIII, l’on passe ensuite dans ceux des derniers souverains ayant occupé Hampton Court : style baroque pour William III et plus austère pour le roi Georges II qui y décède en 1739. Il sera le dernier souverain à habiter le Château. La mise en scène des lieux est très attrayante.

Hampton court appartement baroque

Hampton court appartement baroque

Une folie à la française : les jardins

Le jardin de la Grande Fontaine tire son nom du grand parterre orné, à l’époque de Guillaume II (17ème siècle), de treize fontaines. Aujourd’hui, il n’en reste qu’une. C’est la Reine Anne qui y a planté les grands ifs. Un grand bassin prolonge à l’infini la perspective. En juillet ses bords sont aménagés de tentes pour le festival floral. Lors des concerts du festival d’été, les jardins abritent quelques bars et espaces de détente pour les festivaliers.

Hampton court parc

Hampton court parc


Si vous repassez par le château pour accéder au Jardins des Bassins, vous traversez le Jardin de l’Orangerie Inférieure pour accéder à la terrasse et admirer le Jardins des Bassins et la Grande Treille où l’on cultive encore à l’heure actuelle du raisin. Ce raisin est vendu dans les boutiques du Palais Royal fin aout courant septembre.

Hampton court jardin a la francaise

Hampton court jardin a la francaise

Hampton court festival musique

Hampton court festival musique : Summer concerts at Hampton Court Palace

crédits photos @desroulettessouslespieds.fr

Voilà, fin de la visite. Et vous, connaissez vous Hampton Court Palace,
ou avez vous l’intention de vous y rendre?

Informations voyageurs : Le Château est vaste et il vous faudra bien une journée pour tout visiter. Prévoyez d’arriver dès l’ouverture. A l’heure actuelle, il faut prendre les billets juste après avoir passé la grande grille de l’entrée. Une fois dans l’enceinte du château, des audio guides dans votre langue sont à disposition. Le jardin potager est en visite libre. Les manifestations de Hampton Court Palace : Début juillet a lieu une exposition florale – En juin se déroule un festival de musique « summer concerts at Hampton Court Palace »

Pin It on Pinterest

Share This