Il se passe toujours quelque chose à Londres. Que vous soyez attirés par la peinture, la sculpture, l’opéra, la danse, les comédies musicales ou par la visite des monuments historiques, les expositions, le shopping ou bien la nature, la ville vous offre de multiples occasions de satisfaire votre curiosité. Nous y allons régulièrement pour des raisons familiales depuis 10 ans.

Nous étions donc dans la capitale du Royaume Uni pour ce week-end prolongé du lundi, fin aout, et ….grâce à une météo très favorable nous avons pu y passer un week-end très nature avec les britanniques (londoniens et touristes) heureux de pouvoir profiter du soleil, du plein air et … des transats installés ici et là, dans les parcs et dans certains quartiers. (les transats sont une institution à Londres!)

Au Royaume Uni, les britanniques disposent de 8 jours fériés (en France nous en avons 11). Il y a bien sûr, les jours fériés traditionnels (Noël – jour de l’An -Pâques) et les « Bank Holidays » qui, à l’origine, étaient les jours de fermeture des banques et qui ont été accordés à tous à la fin du 19ème siècle. Il faut y ajouter le « boxing day » du 26 décembre. Pour l’anecdote, le « boxing day » littéralement le « jour des boites », était un jour pour faire la charité. Il est devenu ….le jour des soldes.


Profiter des parc pour une flânerie estivale

Il fait beau, nous sommes en aout et nous faisons comme les londoniens, tous dehors !!

Chaises-longues-Paternoster-Londres

Moment de détente fin d’été dans le quartier de Paternoster

En premier, nous prenons un bol d’air de nature et de culture dans Regent’s Park , pour admirer les sculptures monumentales de l’exposition Frieze Sculpture London de 2017.
Ensuite nous visitons Kew Gardens le plus grand parc botanique de Londres.
Enfin nous nous risquons à faire une sortie en bicyclette à dans le Parc de Richmond Upon Thames

 

– Frieze London Sculpture 2017 à Regent’s Park :

Quand l’art contemporain devient familier

 

Grand-Elephandret-Miquel Barceló-Frieze-2017

Le « Grand Elephandret » de l’artiste catalan Miquel Barceló

C’est en fin d’après-midi que nous parcourons la plus grande galerie d’Art Contemporain du moment à ciel ouvert : Le Frieze London. Cet exposition en plein air et gratuite se déroule chaque été à Londres. Cette année, 25 sculpteurs d’art contemporain sont exposés du 5 juillet au 8 octobre 2017. Cette exposition, dans un des plus beaux parcs londoniens, donne l’occasion aux promeneurs d’admirer des œuvres contemporaines monumentales. Elles deviennent une partie du décor et ainsi sont familières au point de laisser une joyeuse impression de « qui est qui » : qui est l’œuvre, la sculpture ou le promeneur? Ce qui m’a intéressé, c’est de restituer l’ambiance et la nonchalance des londoniens qui, sans complexe, se mêlent aux œuvres et pique-niquent, entre autre, à leur pied.

 

On peut y admirer parmi les 25 œuvres : Le « Grand Elephandret » de l’artiste catalan Miquel Barceló — Le jouet de 6 mètres de haut du New-Yorkais Kaws — Final Days l’arbre blanc immaculé signé par le Suisse Ugo Rondinone — Le nœud Fiddler’s Fortune de John Chamberlain — La machine de Anthony Caro, Erl King — La statue de vulcain de Eduardo Paolozzi, Vulcan (1999) — Les phallus de Takuro Kuwata — Untitled Rocks and Mirror by Alicja Kwadetriple — Portraits d’africains Thomas J Price.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Amusante, la recommandation au pied de l’arbre blanc immaculé signé par le Suisse Ugo Rondinone « Please do not climb » « s’il vous plait, ne grimpez pas »!

 

 

–  « The Hive » à Kew Gardens, les jardins botaniques royaux.

Entrer dans la Ruche/l’Essaim pour mieux connaitre les abeilles pour les protéger

Les Kew Gardens sont un ensemble de jardins et de serres qui se trouvent à l’ouest de Londres, entre les quartiers résidentiels de Kew et ceux de Richmond upon Thames. A une heure de métro de la gare de Blackfriars, (dans la City) cette promenade est charmante et instructive avec la visite des serres qui contiennent des collections de plantes exotiques et rares. C’est une visite à faire avec les enfants. Le parc est aménagé en zones à thèmes. Dans celle consacrée au jardin méditerranéen, avec le beau temps qui régnait ce jour là, ça sentait bon la garrigue provençale : l’air embaumait les odeurs de thym, de romarin et de cistes, seules les cigales manquaient à l’appel. Nous n’avons pas pu voir la Pagode qui est actuellement en rénovation.

Le clou de la visite c’est « The Hive« , structure construite pour l’exposition universelle de Milan pour sensibiliser à la catastrophe écologique que serait la disparition des insectes pollinisateurs et des abeilles.

« The Hive crée un puissant espace immersif pour nous permettre d’explorer les questions urgentes auxquelles nous sommes confrontés en ce qui concerne les pollinisateurs, leurs relations intimes avec des plantes et leur rôle vital pour nous aider à nourrir la population en augmentation croissante » selon Richard Deverell, directeur des Royal Botanic Gardens, Kew

Avec ses 17 mètre de haut, 40 tonnes 170 000 pièces d’aluminium, « The Hive » a de quoi impressionner. Cette œuvre permet de pénétrer à l’intérieur d’un essaim. Des LED s’illuminent et des microphones retransmettent les bourdonnements incessants des abeilles, presque à vous en rendre mal à l’aise, ce qui fut mon cas !!!

En bas, un dispositif éducatif émet des vibrations identiques aux battements des ailes des abeilles. Une languette entre les dents, les oreilles bouchées par vos mains, vous entendez les sons à l’intérieur : c’est la conversation de la colonie.

–  Faire du vélo à Richmond Parc et voir les animaux en liberté

Se promener dans le parc de Richmond Upon Thames à la rencontre des cerfs

Richmond-upon-Thames est une charmante petite ville située à l’ouest de Londres et au bord de la Tamise. C’est une bourgade bourgeoise au passé aristocratique comme en témoignent ses belles demeures.

Richmond Park est le plus grand de tous les parcs royaux de la capitale (9,5 kms2) . Créé au 17ème siècle c’est une réserve animalière. (Cependant les voitures peuvent traverser le parc – sauf restriction momentanée et signalée). Le parc est habité par une population d’environ 700 cerfs et biches.

Cerf-Park-de-Richond-Royaume-Uni

Cerf dans le parc de Richond

Ce lieu est très prisé des londoniens et le week-end il y a beaucoup de monde, alors imaginez les jours de beaux temps !!!
Si vous arrivez par le métro au départ de la station Blackfriars, il vous faudra environ une heure. La station Richmond se trouve juste après celle de Kew Gardens.

C’est l’endroit idéal pour la promenade. Nous y avons choisi d’y faire du vélo. Je vous conseille d’arriver assez tôt le matin pour avoir le choix de votre deux roues. Après avoir compris les subtilités de la circulation à gauche – et oui on roule à gauche, donc on double à droite – et avoir éprouvé nos nerfs face au flegme très britannique (normal) des promeneurs que nous croisons (« I control myself ») – nous avons quand même réussi à circuler à bicyclette pendant deux heures dans le parc. Les cerfs ne sont pas farouches du tout. Et après l’effort le réconfort avec deux énormes « cream scones » pris au Pembroque Lodge (maison d’enfance du philosophe Bertrand Russel – reconverti en restaurant) – l’endroit recommandé pour le tea time !!! Scones excellents nous confirmons !!

Crédit photos : @desroulettessouslespieds.com

Et voici en cadeau la recette des scones avec l’article sur le cream tea !

Pin It on Pinterest

Share This