La Mala Strana à Prague, c’est le quartier mystérieux de Rodolphe II de Habsbourg, alchimiste et protecteur des arts et des sciences.

Voici notre dernier article sur notre séjour à Prague. Nous vous emmenons dans ce quartier à la fois romantique et envoûtant. Mala Strana est située entre la Vitava et les collines du Château d’où son nom de « petit côté ». On l’appelle aussi « la perle du baroque » car l’influence italienne y est importante. 

 

Quatre jours à Prague et voici que notre séjour s’achève. Il a été bien rempli et les « roulettes » ont bien roulé! Deux jours dans Stare Mesto et Nove Mesto, un jour consacré à la visite du Quartier du Château et de Notre Dame de Lorette. Enfin, un jour de douceur, éloigné de la foule avec Mala Strana.

 

Il était une fois un empereur, Rodolphe II, né Habsbourg (1552- 1612), fils de Maximilien II et de Marie de Habsbourg. Il régna au 17ème siècle et choisit Prague pour résidence pendant 28 ans et en fit une des villes les plus importantes d’Europe centrale.

Hanté par l’idée de l’immortalité, Rodolphe II fait venir les deux plus grands astronomes de l’Europe : Tycho Brahé et Johannes Kepler. Prague devient alors le haut lieu de l’Alchimie .Dans une ruelle mystérieuse du Château de Prague, (la ruelle d’or) Rodolphe fait installer des laboratoires où les alchimistes tentent de transformer le plomb en or et fabriquent des élixirs de vie.

C’est alors le règne des sciences occultes.

En même temps, nait le mythe du Golem dans le Ghetto juif.

Rodolphe II, partisan des libertés religieuses, protège les artistes (Arcimboldo, le Caravage …) et les scientifiques.

Souverain fou pour certains, intellectuel avant-gardiste pour d’autres, l’on sait aujourd’hui qu’il souffrait de troubles bipolaires, alternant en privé des périodes de mélancolie et de tristesse avec des accès de rage, tout en se montrant en public comme un homme timide.

Il laissera sa trace dans de nombreux endroits de la ville de Prague et dans le quartier mystérieux de Mala Strana.

Rodolphe II de Habsbourg, avait voulu ce quartier élégant, avec des couleurs vives et des formes tarabiscotées selon la tendance du maniérisme de la fin de la Renaissance. La société qui le composait était en effervescence. En effet bourgeois, aristocrates, artistes, scientifiques se côtoyaient.

Aujourd’hui, c’est un quartier résidentiel avec des maisons bourgeoises, des petites places où il fait bon flâner, des petits cafés pour siroter un expresso, un thé, une limonade ou une bière et manger un gâteau typique.


Sur les traces de Rodolphe l’alchimiste, visite guidée de Mala Strana
___________________________________________________

On arrive dans Mala Strana en franchissant le Pont Charles

 

Dans la rue Mostecka

ci-dessous, on peut admirer l’enseigne de l’Hôtel des 3 Autruches ainsi que de nombreuses maisons et palais baroques (regardez le trottoir de droite, en venant du Pont Charles et en regardant vers le Château, on en dénombre 22 différentes).

En poursuivant au bout de la rue , l’église Saint Nicolas est le chef d’œuvre baroque de Mala Strana

Lors de la reconquête par l’Église Catholique, (mouvement de la Contre Réforme), le quartier va changer complètement de physionomie avec la défaite des protestants. Ce mouvement donne à Mala Strana son style baroque plus libéré que celui de la Renaissance. Longtemps quartier de résidence de l’aristocratie, vous pouvez y admirer de nombreux palais (siège des ambassades), de magnifiques jardins et aussi …. de belles églises.

 

Dans ce secteur , des places tranquilles , l’île Kampa et le mur de John Lennon

Maltézské Namesti ainsi que la place de la Chaîne de l’Ordre de Malte.

Plus loin, se trouve le mur de John Lennon. Vous êtes sur l’île Kampa, « la petite Venise Pragoise », un des endroits les plus charmants de Prague. C’est le quartier des ambassades. L’ambassade de France se trouve sur la place du Grand Prieur, à côté de la Vitava. Ci-dessous la photo de droite montre le pont des amoureux.

Maltézské Namesti et le Pont des Amoureux sur l’Ile Kampa


Mala Strana, un Musée à ciel ouvert
.

Mais les traces des temps des Habsbourg, n’étaient pas suffisantes et les hommes avaient encore des choses à dire et à écrire sur les murs de ce quartier, ils le firent avec le mur « John Lennon ».

A la mort de John Lennon, un artiste dessina le visage de ce chanteur considéré comme subversif par le régime communiste. La police effaça le visage qui fut aussitôt redessiné et ce petit jeu dura jusqu’à la fin du régime communiste.

Nous vous offrons ces quelques images de l‘île Kampa

et son atmosphère romantique. On l’appelle la « petite Venise Pragoise » avec ses canaux et son pont des amoureux.

 

Dernier détail, à Prague les maisons ont deux numéros :

un pour l’adresse postale (bleu) et un autre pour les inspecteurs du Trésor (rouge). Cette double numérotation, les pragois la doive à l’Empereur Joseph II d’Autriche qui avait besoin d’argent pour financer ses guerres. Avec le N° rouge impossible de feinter et de ne pas payer ses impôts !!

Double numérotation Prague

Crédit photos : C-et-B en vadrouille pour desroulettessouslespieds.com

Pin It on Pinterest

Share This