L’origami « art du pliage du papier » est très apprécié au Japon. L’un des pliages les plus populaires est celui de « la grue en papier ». La grue est un animal important. Il est le symbole de la Paix et désormais, elle est associée à l’histoire de Sadako Sakasi. Cet article vous conte l’histoire de Sadako Sasaki et vous explique comment faire une grue en origami

Lors de notre voyage en mai 2016, en visite dans les temples, nous avons souvent été abordés par des jeunes scolaires accompagnés de leur professeur.

Au Japon l’année scolaire débute le 1er avril et se divise en trois trimestres ou deux semestres. Mais,désormais, cette organisation est laissée de plus en plus au choix des collectivités territoriales. Les japonais adorent faire de petits cadeaux.

Ces jeunes nous sollicitaient pour parler anglais avec nous.

A la fin de l’exercice, pour nous remercier de notre coopération, ils nous offraient un origami en forme de grue : « la grue en papier ».

comment faire une grue en origami

Grues Origami offertes par les collégiens

 

comment faire une grue en origami

Les collegiens japonais en visite des temples

 

 La légende des mille grues »ou l’histoire de Sadako Sasaki

Cette légende japonaise dit que si l’on plie mille grues en papier dans l’année, retenues ensemble par un lien, on peut voir son vœu de santé, de longévité, d’amour ou de bonheur exaucé.

Sadako Sasaki était âgée de 2 ans lors du bombardement le 6 aout 1945. Lors de l’explosion, elle ne fut pas blessée et sembla aller bien sur le moment.

Très douée pour la course à pied, en 1954, alors âgée de 9 ans, après une compétition, Sadako fut prise de vertige.

Hospitalisée, on lui annonça alors qu’elle était atteinte de leucémie due au rayonnement radioactif auquel elle avait été exposée. Sadako était condamnée.

Pour lui donner espoir, sa meilleure amie lui apporta un origami en forme de grue en lui racontant « la légende des mille grues ».

Au Japon, une ancienne légende et croyance veut que quiconque confectionne mille grues en origami voit son vœu exaucé.

Alors Sadako commença ses pliages, pleine d’espérance, avec tous les morceaux de papier qu’elle avait sous la main, même les étiquettes des médicaments.

Elle réalisa au total 644 grues de papier.

Elle mourut le 25 octobre 1955 à l’âge de douze ans. Ses amis et sa classe finirent de plier les grues restantes et lancèrent un appel pour récolter des fonds afin d’édifier une statue en son honneur et en souvenir de tous les enfants affectés par la bombe.

Vous pouvez aussi l’article sur notre visite à Hiroshima.

 

Comment confectionner une grue en Origami

Voici une vidéo ci-dessous pour plus d’explication. (site les 1000grues.ch)

Crédits photos @desroulettessouslespieds.com

Pin It on Pinterest

Share This