Nara, « Heijō-kyō » est une des anciennes capitales du Japon. Son accès de Kyoto par le train est facile. Capitale du Japon entre 710 et 794, elle est alors la première capitale fixe du Pays du Soleil Levant. Suivant la tradition Shintoïste, les capitales se déplaçaient après le décès du souverain. En effet, la mort de celui-ci, rendait la ville impure. On détruisait les palais et on les reconstruisait ailleurs. Au 8ème siècle afin d’assurer la stabilité de l’état et de son administration cette pratique fut abandonnée. les monuments historiques de l’ancienne Nara sont inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco. En provenance de Kyoto, nous consacrons notre journée à visiter le Kōfuku-ji, le parc de Nara avec ses cerfs en liberté, le jardin Usui-en et le Le Tōdai-ji

Voici quelques infos pratiques pour vous rendre à Nara :
Nous avons pris le train de Kyoto avec le Japan Rail Pass


Sur place, en sortant de la gare, nous avons parcouru le parc en allant du Kofuku-ji au Tōdai-ji en faisant une incursion entre les deux temples au jardin Usui-en que je vous recommande particulièrement. C’est un havre de paix, un vrai bijou en dehors du circuit touristique.

Le parc public concentre tout ce qu’il y a de plus beau à voir à Nara : les cerfs Sika en liberté (plus de 1200) ainsi que les entrées des deux principaux temples.


Que voir, que faire en une journée à Nara : les incontournables



Le Kōfuku-ji 興福寺 temple bouddhiste et sa pagode à 5 étages gojū-no-tō 五重の塔

Il s’agit d’un complexe réunissant plusieurs temples. Détruit plusieurs fois par les flammes et reconstruit, il a été restauré dans son style initial. Entre les bâtiments vous pouvez déjà y rencontrer quelques cerfs Sika. 

Nara Kōfuku-ji

Kōfuku-ji entrée principale

 

Nara Kofuku-ji temple bouddhique

Temple

 

Nara Pagode à 5 étages kōfuku-ji

Pagode à 5 étages Kōfuku-ji


Le parc de Nara – Nara Koen – et ses cerfs « trésors nationaux »

Le parc fondé au 19ème siècle est un lieu très pittoresque: 1200 cerfs y vivent en liberté. Selon une légende la divinité Takemikazuchi, montée sur un cerf Sika blanc ailé, vint prendre position sur le mont Mikasa pour assurer la protection de Heijo-kyo, la capitale impériale nouvellement construite. Les cerfs furent longtemps considérés comme des animaux divins, protecteurs de Nara et de tout le Japon. Déchus de leur caractère sacré depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, ils sont trésors nationaux et protégés.

cerfs de nara

Les cerfs de Nara

 

Escapade au jardin Isui-en , un « paysage emprunté »

« Marcher est aussi le zen, s’assoir est aussi le zen …. Maître Daishi

En avançant vers le Tōdai-ji, il vous faudra prendre une petite rue pour vous y rendre. Cet endroit est encore confidentiel. Ancienne maison de thé, construite en 1939, son jardin est un havre de paix. Le jardin faisait autrefois partie d’un temple. Il avait été réaménagé au 17ème siècle. Différent des autres jardins japonais, il a été construit selon la technique du « paysage emprunté« , incorporant les éléments existants: l’horizon des deux monts Wakakusa et Kasuga ainsi que la cime de l’imposante porte en forme de chapiteau du Todaiji. Ainsi, en arrière du plan d’eau, la vue sur les monts offre une perspective zen. Une maison de thé actuelle, vous permettra d’y prendre un moment de repos avant la visite du temple suivant. Je vous invite à la promenade dans la vidéo ci-dessous.

Nara Isuien Garden

Isuein garden

 

Nara maison de thé isuien garden

Maison de Thé

 

Nara Vue sur maison de thé

Vue sur maison de thé

 

Nara Isueien vue sur pagode et montagne

Vue sur pagode et montagne

 

Nara Isueien jardin japonais

Isueien jardin japonais

 

Invitation à la poésie avec cette vidéo: promenade dans le jardin Usui-en 


Le Tōdai-ji 東大寺 « Grand temple de l’est » VIII ème siècle et Binzuru, le guérisseur

Temple bouddhique, centre spirituel, toutes les branches du Bouddhisme y sont étudiées. Le site comprend de nombreux temples et sanctuaires. Le bâtiment principal le Daibutsu-den 大仏殿 ou Salle du Grand Bouddha, abrite la statue colossale en bronze du Bouddha Vairocana. Il s’agit de la plus grande construction en bois au monde. A l’entrée, veille la statue en bois de Binzuru, qui est renommé pour ses pouvoirs de guérison. Pour bénéficier de ses pouvoirs, il faut frotter sur la statue la zone qui est douloureuse chez vous. Bonnet rouge et tablier rouge, Jizô bosatsu est le protecteur des enfants morts, des nourrissons morts nés et des femmes mortes en couche. Entrons maintnenant dans la salle du Grand Bouddha pour admirer les statuts de Bouddha sous différente représentations.

Nara Todai-ji

Todai-ji

Nara Binzuru le guérisseur

Binzuru le guérisseur


Invitation à visiter le Tōdai-ji 東大寺 en visionnant cette vidéo

Pause gourmande au temple du thé matcha « Nakamura Tokichi »

De retour à Kyoto, dans la gare, la visite se termine par un petit moment de réconfort avec les douceurs japonaises au thé matcha au salon de thé « Nakamura Tokichi « . Si vous êtes amateurs de thé matcha, c’est l’endroit incontournable pour faire vos provisions.

Les japonais ne mangent pas de dessert à la fin du repas, mais raffolent dans l’après midi de petites douceurs préparées la plupart du temps avec du riz, des haricots rouges sucrés et du thé matcha. Vous trouverez au Japon aussi des boulangeries vendant du pain, un grand nombre de viennoiseries et des gâteaux occidentaux. Cette tradition vient de leur occupation par les Portugais. Ils adorent aussi les pâtisseries françaises. Alors, dans les villes, si vous êtes en mal du pays sur le plan gustatif, ouvrez l’œil, vous trouverez certainement votre bonheur!

Kyoto Nakamura Tokichi Honten

Nakamura Tokichi Honten

crédits photos @desroulettessouslespieds.com

Et vous connaissez vous Nara ?
Préparez vous un voyage au Japon , avec Nara inclus dans votre itinéraire ?
Si vous avez aimé, n’hésitez pas à mettre un commentaire cela fait toujours plaisir .

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :