Article mis à jour

C’est un rêve qui se réalise, effectuer un vol en Montgolfière pour voir le bas d’en haut et découvrir le paysage sous un autre angle. Cette expérience me paraissait cependant un peu mystérieuse et impressionnante.  Et puis, nous avons reçu ce baptême de l’air en ballon en cadeau,  ce qui nous a permis de tester un vol en montgolfière dans le Gers, au dessus de Lectoure, petite ville de la Lomagne. Nous avons donc quitté nos roulettes terriennes et tenté l’aventure. Nous avons effectué ce vol par un matin du mois d’aout ensoleillé, avec une Société basée à Lectoure.

Pourquoi Lectoure ? Nous sommes habitués du festival de Jazz de Marciac  (retrouvez toutes les infos sur Jazz in Marciac et son festival ) et connaissons aussi le nord du département du Gers . Tout naturellement, nous avons trouvé séduisante l’idée de prendre de la hauteur pour admirer cette partie de la Lomagne , la « petite Toscane française« , avec sa mosaïque de champs moissonnés aux couleurs ocres, ses étendues de tournesols abreuvés de soleil, ses champs de melons, ses belles bâtisses gasconnes et une vue fugitive sur les Pyrénées.

Pourquoi les Montgolfières de Gascogne ? Pour le sérieux de la Société, pour sa compétence, pour son côté familial et passionné.

C’est donc par un petit matin d’aout que nous nous sommes levés à 5 heures pour être à notre rendez-vous de 7 heures. Venez, je vous embarque dans le ballon magique pour vivre avec nous un peu de cette aventure. A la question que tout le monde se pose : « est ce que vous avez eu peur »? je réponds tout de suite : et bien non !! et je ne fanfaronne pas, voici pourquoi : 

Vol en montgolfière : comment se déroule le vol au dessus de Lectoure dans le Gers


 

  • Vol en montgolfière parce que s’élever dans les airs, c’est le plus vieux rêve de l’homme !

Mais d’où vient cette idée folle? C’est à la suite d’un incident domestique en 1782 que Joseph Montgolfier fait une découverte en voulant faire sécher sa chemise au dessus du feu de la cheminée. Il constate que l’air chaud fait gonfler la chemise qu’il tient par le col. Celle- ci se gonfle et l’idée germe alors dans l’esprit du scientifique : il tient ainsi peut être la possibilité de s’élever dans les airs !!

Sans bien comprendre le principe, les deux frères, Joseph et Jacques, vont se livrer à des expériences qui aboutiront au premier vol dit « habité » en 1783. Ils ne prennent pas de risque et envoie dans les airs un mouton, un coq et un canard enfermés dans une cage. L’aérostat est né.

Puis les vols emmenant des êtres humains se succèdent sur de petits parcours. En décembre 1783, le premier ballon à gaz s’envolera pour plus de deux heures. Le 21 Mars 1999 aura lieu le premier tour du monde en ballon sans escale et sans ravitaillement, uniquement poussé par les vents.

  •  Vol en montgolfière : comment ça marche

Pour faire simple, sous l’action de la chaleur, l’air se dilate. Comme l’air chaud est moins lourd que l’air froid, en chauffant l’air à l’intérieur du ballon, celui-ci va s’élever (comme la chemise de Joseph Montgolfier au-dessus de la cheminée si vous avez bien suivi!). La taille du ballon détermine le nombre de passagers dans la nacelle. Comme le ballon n’est pas complétement imperméable (il est en nylon ou polyester enduit) et que l’air chaud fourni se refroidit dans le temps, on actionne le brûleur (alimenté par un gaz) afin de recréer de l’air chaud pendant la durée du vol.

Une montgolfière ne se dirige pas, le ballon se déplace uniquement en fonction du vent. Elle est cependant contrôlée par le brûleur et la soupape. La seule action possible est verticale : monter au descendre. Quand on réchauffe l’air, le ballon monte. On ouvre la soupape, il redescend. Vous l’aurez compris un vol en montgolfière dépend des conditions atmosphériques. L’expérience et la qualification du pilote, lui permettent de contrôler la vitesse du vol et éventuellement de changer de cap. Mais on ne revient pas au point de départ. Pour cette raison, au sol, une voiture suit votre trajet pour vous récupérer ainsi que le matériel après votre atterrissage.

Pour vivre l’expérience du vol avec nous, avant le récit ci-dessous, voici la vidéo (durée 5 minutes) :

 

 

  • Voler en montgolfière :  la préparation des ballons sur le terrain

Nous arrivons sur le site à l’heure indiqué par notre pilote. Nous voici donc sur le terrain, juste au lever du jour. Les nuages du sud-ouest sont aussi au rendez-vous mais on nous a promis du soleil pour notre vol. Deux ballons sont en position sur le sol, en attente d’être gonflés. Les pilotes des Montgolfières de Gascogne sont déjà en action. Nous allons assister à la préparation du matériel et même donner un petit coup de main !

vol en montgolfière terrain d'envol
Deux ventilateurs gonflent les ballons. Cette opération prend un peu de temps. Les passagers donnent un coup de main.

vol en montgolfière gonflement du ballon
Le pilote vérifie que les câbles de tenue entre la nacelle et le ballon soient bien accrochés et ne s’emmêlent pas.

vol en montgolfière préparation du ballon

Voici notre nacelle. Nous embarquerons lorsque le ballon gonflé sera à la verticale. Les trous sont comme les barreaux d’une échelle. Nous sommes cinq adultes et deux enfants, répartis dans deux compartiments. La nacelle a une porte sur un des grands côtés, c’est de cette manière que Monsieur et moi même nous embarquerons.

vol en montgolfière la nacelle

vol en montgolfière le ventilateur

L’air est réchauffé par des brûleurs alimentés par du propane liquide. L’air devient plus chaud que l’air à l’extérieur, donc plus léger,  bientôt le ballon se redresse, suivie de la nacelle. Lorsque la nacelle est droite, c’est le moment d’embarquer.

vol en montgolfière le ballon se lève

 

  • Vol en montgolfière ou l’expérience de la lenteur et du silence

Le décollage se fait en douceur. Et c’est parti pour une heure de bonheur dans la douceur estivale du ciel gersois. Le brûleur, la soupape et la main expérimentée de notre pilote nous permettront de monter et de descendre. Pendant le vol, les deux pilotes communiquent autour des courants ascensionnels. Le ballon s’élève lentement dans les airs. Pendant le vol, le pilote répondra à toutes nos interrogations. Nous nous élevons au dessus de notre terrain d’envol. Nos véhicules garés dans le champ ressemblent bientôt à des Dinky Toys. Dans les airs, c’est le royaume du silence, interrompu régulièrement par le bruit du brûleur.

vol en montgolfière brûleur et soupape


Nous voici donc partis pour une heure de vol au dessus de Lectoure. Nous avons choisi de faire ce vol au dessus de la petite ville gasconne située dans la vallée du Gers. Elle se trouve en Lomagne, près de Condom. Nous souhaitions admirer d’en haut les champs de tournesols, de melons… Ville d’art et d’histoire, Lectoure est charmante. Elle est proche de Larressingle et de La Romieu, la ville des chats, (vous pouvez retrouver sur le blog, la légende d’Angeline et une visite en vidéo de la Collégiale Saint Pierre). Les trois villes sont des villes historiques du département.  Notre trajet n’est pas connu à l’avance. Il va dépendre du vent. Pour chercher le vent afin de sortir de la zone couverte par le nuages, notre pilote monte en altitude.

vol en montgolfière lever de soleil sur Lectoure

Bientôt le soleil se lève. Ce vol est une éloge de la lenteur. L’air est doux. Après les premières minutes d’adaptation, mon regard peut enfin quitter l’horizon et je peux profiter du spectacle « d’en bas » : les fermes et les riches propriétés nichées dans les arbres, les champs moissonnés, les hauts maïs en fleurs, les vaches dans les prés. La deuxième montgolfière qui nous accompagne donne un air de poésie à ce vol doux et calme. Dirigée par le fils de notre pilote, propriétaire de la Société, elle s’en va flirter avec les maïs, tandis que nous effleurons presque la cime des arbres.

voler en montgolfière au dessus de la Lomagne


Pendant le vol, notre pilote nous donne les consignes pour l’atterrissage
: dos retourné, genoux fléchis, bien se tenir aux poignets prévues à cet effet. Grâce à la soupape qui permet de relâcher l’air chaud et donc de remplir le ballon à nouveau d’air froid celui-ci peut descendre pour se poser à la verticale … le pilote choisit son champ et normalement le tour est joué ! Sauf que … au moment de relâcher la pression un petit vent est venu contrarier notre atterrissage et ce n’est pas à la verticale que nous nous sommes posés dans le champ mais à l’horizontale ! Excellent pour pimenter un peu l’aventure !!

vol en montgolfière après l'atterrissage


Nous sortons de notre aérostat un peu émus. 
Le véhicule qui nous suit depuis le début est là, il est temps de replier notre ballon et de le ranger. Il est presque 10 heures. Le vol en lui même a duré une heure. Une flute de champagne avec des biscuits célèbrent la remise de notre certificat de baptême. Je vous le disais, même pas peur !! Le bonheur est bien dans le ciel du Gers !

voler en montgolfière le rangement du ballon

crédit photos ©desroulettessouslespieds

Cet article est dédié aux adhérentes
de l’Association Aix’Elles

Conseils pratiques 

– La saison pour voler s’étend du printemps jusqu’à l’automne.

– Les vols s’effectuent soit au lever du soleil, soit au coucher. C’est votre pilote qui décide en fonction de la météo et vous préviendra par téléphone. La vitesse du vent est importante ainsi que l’absence de précipitations.

– Le nombre de personnes par nacelle varie selon les sociétés, pensez à poser la question.

– Pour les enfants l’âge requis est de 10 ans et la taille de 115 cms.

– Habillez vous comme si vous alliez faire de la marche à pieds avec de bonnes chaussures. La température en l’air est la même qu’au sol.

– Le vol est accessible à tout le monde. Il est seulement déconseillé aux femmes enceintes de faire cette expérience 

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :