Article mis à jour

Cette troisième partie de notre road trip en Namibie a pour décor l’océan atlantique et sa grande bande de sable blanc le long de la côte des squelettes.  Changement complet d’ambiance avec les dunes blanches « rugissantes » de Sandwich Harbour près de Swakopmund et de Walvis Bay.  Swakopmund étonne, à la fois par son côté germanique et par son côté balnéaire. A Walvis Bay, nommé « Sainte Marie de la Conception », par le navigateur portugais Bartoloméu Diaz, vous pourrez vous embarquer pour voir les dauphins. Les dunes du Namib sont très proches, les excursions sont nombreuses.

Cette étape au bord de l’océan, pour nous, est rafraichissante après Sesriem et avant le Damaraland. Je vous rappelle les deux premières parties de notre road-trip en Namibie :

  • La traversée du centre de la Namibie au sud : de Windhoek à Fish River Canyon en passant par le Kalahari. Le désert du Kalahari offre un spectacle magnifique avec ses dunes ocres parsemées de végétation (la zone est semi-aride). Une belle rencontre vous attend si vous passez par Bagatelle : une marche avec les Sans.

 

La  côte océane du Namib Naukluft, Swakopmund et Walvis Bay


Nous sommes toujours dans le parc national du Namib-Naukluft, mais cette fois au bord de l’océan atlantique. Cette  grande bande de sable qui s’étend du fleuve Kunene jusqu’à l’embouchure de la rivière Swakop porte le nom de « côte des squelettes ». Aujourd’hui , l’on dit que ce nom vient de l’image effrayante de tous les naufrages et échouages qui s’y sont déroulés à cause du brouillard. Certes, on y trouve des carcasses de bateaux échoués, mais par le passé,  on trouvait surtout, sur la « côte des squelettes » (Skeleton Coast), de nombreux squelettes de baleines et de phoques tués par les chasseurs.

Les Sans dénomment la zone « le Pays que Dieu a créé un jour de colère ». Cette zone est aujourd’hui un parc naturel national. Sable, parfois avec affleurement de pierres, graviers et dunes constituent ce paysage unique. Le climat y est assez doux mais elle est souvent enveloppée d’un brouillard épais dû au courant de Benguela qui remonte de l’Afrique du Sud vers l’Angola. Ce courant froid maintient un anticyclone qui donne des conditions désertiques sur la terre et du brouillard le long de la côte. Il y pleut rarement. Au sud, on y trouve les deux petites villes de Walvis Bay l’anglaise et de Swakopmund, « plus allemande qu’allemande ».

la côte des squelettes en namibie


Après une bonne nuit à notre guest house, nous avons prévu une journée dans les dunes de Sandwich Harbour. Nous avons choisi pour cette excursion en 4X4,  l’agence Turnstone Tours que nous vous recommandons.

 
Hébergement : Meike’s Guest House. La décoration de la guest house est dédiée à la pintade « Guinea Fowl » en anglais et c’est charmant.

 

  • La côte des squelettes en Namibie: excursion sur les dunes de Sandwich Harbour

11ème jour – 31 mars dans les dunes de Sandwich Harbour

Notre journée démarre le matin à 8 heures, le chauffeur passe nous prendre à la guest house. Il nous y ramènera en fin d’après-midi vers 16h30. Le hasard nous fait partager la journée avec un couple de jeunes français.

La météo ici n’est pas toujours clémente est le temps est souvent gris, froid et brumeux. Aujourd’hui, nous profitons d’une très belle journée, une grande chance après le vent de sable de la veille.

la côte des squelettes en namibie


Nous admirons tout d’abord les flamants roses à Walvis Bay
qui, en allemand, signifie la « baie des baleines ». La ville est située dans une baie à environ une trentaine de kilomètres de la station balnéaire de Swakopmund.  C’est le seul port en eau profonde de la région. C’est ici que le navigateur portugais Bartoloméu Diaz a jeté l’ancre pour la première fois en 1488. Elle a été ensuite une enclave avec un comptoir britannique, puis territoire sud-africain dans la colonie allemande. On y parle donc afrikaans et anglais. La ville ressemble un peu à un « Malibu » africain. Le tourisme est basé sur la faune. On peut y observer de nombreuses colonies d’oiseaux.

Après cet arrêt au bord du lagon de Walvis Bay,  nous entrons dans les marais salants. L’activité y est très importante, ceux ci approvisionnent toute l’Afrique en sel. Nous sommes dans un univers connu : proche de chez nous nous avons les marais salants de Salin de Giraud.  Le courant de Benguela apporte des nutriments et du plancton qui permet à la vie marine de prospérer. Baleines, dauphins, otaries, oiseaux en tous genres et flamants roses en profitent.

Grâce au véhicule spécialement équipé, nous nous engageons vers Sandwich Harbour. Ici l’ancienne colonie allemande devait construire un port. Son ensablement n’a pas permis ce projet ambitieux. C’est devenu une réserve naturelle protégée. Le site abrite un point d’eau douce qui attire les oiseaux : pélicans, flamands roses et cormorans s’y donnent rendez-vous. Les visites en voitures privées sont interdites. Seules quelques sociétés sont agréées pour vous y emmener.

En chemin nous croiserons toutes sortes d’animaux : koudous, oryx, chacal, phoque, souris du désert, criquet, oiseaux de mer…

 

C’est une belle journée pour admirer un spectacle unique au monde : les plus hautes dunes au monde se jetant dans la mer. Nous déjeunons d’un pique-nique fait maison par notre guide qui nous explique toutes sortes de choses à propos de la faune et de la flore et nous fera même goûter du Nara, la plante magique de la région.

Le retour au bord de l’océan est aussi impressionnant que les montées sur les dunes. Vous pouvez le constater en visionnant la vidéo ci-dessous.


De retour au lodge, la fin de l’après-midi sera consacrée à la visite de Swakopmund, plus allemande qu’allemande, construite sur du sable, lieu de villégiature des habitants de Windhoek et même des sud africains.

 

  • La côte des Squelettes en Namibie : Swakopmund « plus allemande qu’allemande »

Swakopmund signifie « embouchure de la Swakop » Elle fut fondée en 1892 par les colons allemands dans une des zones les plus inhospitalières du pays.  Une importante communauté germanique y vit toujours ainsi que des Afrikaans. Elle est qualifiée de ville la plus blanche de toute l’Afrique australe. Elle prend le tournant du tourisme balnéaire dès le début du 20ème siècle et devient une station très prisée des sud-africains après la seconde guerre mondiale. Après l’indépendance elle devient la destination favorite des touristes allemands en Afrique. Nous dînons le soir au restaurant « le Tug ». L’offre de restauration est ici conséquente. Vos papilles trouveront de quoi se réjouir.

la côte des squelettes en namibie swakopmund

la côte des squelettes en namibie swakopmund maison au globe

 

la côte des squelettes en namibie restaurant tug


12ème jour- 1er avril – départ pour le Kaokoland et Twyffelfontein


La côte des squelettes en Namibie : les bateaux échoués

Quelques épaves se trouvent sur la côte, au sud de Walvis Bay, certaines dont celle du Dunedin Star sont maintenant sur le sable, preuve que le désert avance dans la mer.  

En quittant Swakopmund nous faisons un arrêt au nord de la Skeleton Coast, (côte des squelettes) pour voir le bateau échoué Zeila Shipwreck.

la côte des squelettes en namibie Zeila Shipwreck
crédit photos ©desroulettessouslespieds 


Tout le long de la côte des squelettes,  les spots de pêche sont indiqués.
La route côtière peut-être dangereuse lorsqu’il y a du brouillard et c’est fréquent.

Nous prenons maintenant la route pour le Damaraland, je vous y retrouve pour le  quatrième épisode de notre road trip en Namibie.
Au programme : la rencontre avec les Damaras, les gravures rupestres des Sans et les éléphants du désert à Twyfelfontain, la concession de Palmwag, Vingerklip et son plateau,  et en chemin, une rencontre étonnante et espérée avec les fières Himbas.

Informations aux voyageurs

  • Excursion Sandwich Harbour : Agence Turnstone Tours
  • Au sud, au Cap Cross on peut voir une colonie d’otaries se prélassant sur les rochers
  • Prévoir des vêtements pour se protéger des vents de sable.
  • Réserver vos safaris bien à l’avance, surtout ceux en avion.
  • Profiter d’être au bord de l’océan pour manger toutes sortes de fruits de mer.

 

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :