cj-en vadrouille mai 20, 2024

Visiter le nord de Lanzarote aux Canaries vous laissera un souvenir inoubliable ! Cette partie de l’île est réputée pour sa beauté naturelle préservée et ses paysages spectaculaires. On pourra y admirer une des plus belles plages de l’île dans un décor planté d’une falaise impressionnante, des chefs d’œuvres de la nature comme une série de grottes créées par l’activité volcanique, un point de vue panoramique incroyable sur la petite île de la Graciosa, à portée, sinon de main, de bateau pour une excursion à la journée.

Lanzarote, du soleil, du feu et l’océan

Où se trouve Lanzarote

Lanzarote se trouve dans l’extrême nord-est de l’archipel des Canaries. L’île est située à environ 125 kilomètres au large de la côte du Maroc. Sa superficie d’environ 846 kilomètres carrés, en fait l’une des plus petites îles principales des Canaries. Sa population est d’environ 150 000 habitants.

Les attraits de Lanzarote

Son volcanisme : d’origine volcanique, elle présente un paysage caractérisé par des champs de lave, des cratères et des cônes volcaniques. Les éruptions volcaniques historiques ont laissé leur empreinte sur l’île, créant des formations uniques. Le Parc national de Timanfaya en est le plus beau et le plus réputé. Le parc est célèbre pour ses champs de lave, ses cratères et ses geysers.

Son climat subtropical désertique: avec des températures chaudes toute l’année et très peu de précipitations. Les étés sont chauds et secs, tandis que les hivers sont doux.

Son vignoble : malgré son climat aride, et contrairement à Ténérife, plus luxuriante, Lanzarote est connue pour son vignoble. La culture de la vigne ici est surprenante : les vignobles sont souvent plantés dans des trous creusés dans la lave pour protéger les plantes du vent et de l’évaporation de l’humidité. Cependant on commence à voir de la vigne plantée en rang et arrosée grâce à la désalinisation de l’eau de l’océan.

Ses sites naturels : des plages magnifiques, des paysages volcaniques uniques, des sites historiques et des activités de plein air. Le cyclotourisme y est très développé.

Sa cuisine locale : qui met en valeur les délices de la mer et les produits frais de l’île.

Quand aller à Lanzarote

Le meilleur moment pour visiter Lanzarote, dépendra des préférences de chacun en matière de météo et d’activités. Cependant, en général, le printemps (avril à juin) et l’automne (septembre à novembre) offrent des températures agréables, idéales pour explorer l’île, faire de la randonnée ou profiter des plages. Pendant ces saisons, les températures ne sont pas trop chaudes et il y a moins de touristes par rapport à la haute saison estivale.

Cependant, si vous préférez les températures plus chaudes pour la baignade et les activités estivales, alors l’été (juillet à août) peut être une bonne période, bien que ce soit aussi la période la plus fréquentée. En hiver (décembre à février), Lanzarote bénéficie toujours de températures douces, mais il peut y avoir plus de précipitations et les températures de l’eau peuvent être un peu plus fraîches.

Le sur-tourisme : parlons franchement

Lanzarote, comme d’autres destinations touristiques populaires, peut être sujette au sur-tourisme pendant les saisons les plus fréquentées, en particulier pendant les mois d’été. Le sur-tourisme peut entraîner une pression excessive sur les infrastructures locales, la dégradation de l’environnement, la congestion routière et des expériences touristiques moins authentiques.

Pour atténuer les effets du sur-tourisme, les autorités locales et les entreprises touristiques de Lanzarote mettent en œuvre diverses mesures. Cela peut inclure la promotion de voyages durables, la diversification des offres touristiques pour répartir les flux touristiques sur toute l’île, la limitation des capacités dans les sites touristiques les plus populaires, la sensibilisation des visiteurs aux pratiques responsables et durables, et la régulation des locations de vacances pour préserver l’offre de logements pour les résidents locaux.

Les voyageurs peuvent également contribuer à réduire l’impact du sur-tourisme en choisissant de visiter Lanzarote pendant les saisons moins fréquentées, en explorant des endroits moins connus, en soutenant les entreprises locales et en adoptant des comportements respectueux de l’environnement et de la culture locale.

Nord de Lanzarote : que voir que faire ? Une visite du nord de Lanzarote, aux Canaries, offre une expérience unique où la beauté naturelle se mêle à une histoire volcanique fascinante.

Partons donc dans le Nord, pour y découvrir des paysages spectaculaires où l’océan tient la part belle. C’est aussi la partie la plus verdoyante, et l’endroit choisi par César Manrique pour y installer sa demeure et son atelier. A signaler qu’il n’est pas possible de faire en voiture le tour du nord par la plage de Famara qui se trouve au nord-ouest bloquée par une falaise grandiose. Le nord-est et le centre sont accessibles à partir de Guatiza, dans la municipalité de Teguise où se trouve le jardin des Cactus.

Vous pouvez aussi consulter notre article plus général sur Lanzarote , que faire que voir ?

Un mot sur César Manrique, l’âme de Lanzarote

Partout dans l’île et plus particulièrement dans le Nord de Lanzarote, César Manrique est présent au travers de l’œuvre qu’il a laissée. César Manrique (1919-1992) était un artiste, architecte, écologiste et défenseur de la culture canarienne, principalement associé à l’île de Lanzarote, aux Canaries. Son influence sur l’architecture, le design et la préservation de l’environnement à Lanzarote est profonde et durable. Il a réussi a préserver son île en imposant une architecture intégré à l’environnement naturel en utilisant des matériaux locaux et en respectant l’esthétique traditionnelle de l’île.

On lui doit plusieurs attractions touristiques telles que le Jardin de Cactus, les Jameos del Agua et le Mirador del Río, qui mettent en valeur la beauté naturelle de l’île tout en minimisant l’impact sur l’environnement. C’est un artiste polyvalent qui s’est exprimé au travers de la peinture, la sculpture et la céramique de formes organiques et des couleurs vives rappelant la beauté de l’île. Grâce à cet artiste visionnaire et à son action militante en faveur de la nature, des zones naturelles protégées ont vu le jour. Grâce à lui , Lanzarote a moins subi cette urbanisation touristique hideuse qui touche les autres îles de l’archipel dont seules La Palma et El Hiero sont préservées aujourd’hui.

Nord de Lanzarote : les paysages uniques et les ouvrages spectaculaires de la côte nord-est

La côte nord-est de Lanzarote est caractérisée par sa beauté sauvage et préservée. Contrairement aux zones plus développées de l’île, comme Puerto del Carmen, Costa Teguise ou Playa Blanca au sud, la côte nord-est est souvent moins fréquentée par les touristes, ce qui en fait un endroit idéal pour ceux qui recherchent la tranquillité et l’authenticité.

Les paysages sont spectaculaires, avec des falaises escarpées plongeant dans l’océan Atlantique, de magnifiques plages de sable noir et des criques isolées. Certains des points forts de cette région incluent le Mirador del Río, d’où vous pouvez profiter d’une vue imprenable sur l’île voisine de La Graciosa.

De plus, les villages côtiers comme Orzola et Arrieta offrent une atmosphère authentique et des restaurants où vous pourrez déguster de délicieux fruits de mer frais. En explorant cette partie de l’île, vous découvrirez la beauté naturelle préservée de Lanzarote et pourrez profiter d’une expérience plus paisible loin de l’agitation touristique.

Nous sommes partis, pour cette exploration, d’Arrecife et de la Costa Téguise

(photo ci-dessous) Le Charco de San Ginès est un lagon situé au centre d’Arrecife. Vous pouvez y admirez des maisons traditionnelles de pêcheurs et des élégants bateaux au bord de l’eau. Le quartier propose un grand choix de bars et petits restaurants où l’on peut déguster la cuisine canarienne.

nord de Lanzarote Arrecife

A quelques kilomètres de Téguise, le jardin botanique conçu par César Manrique, abrite des milliers d’espèces de cactus provenant du monde entier, offrant une oasis de verdure au milieu du paysage aride de Lanzarote. César Manrique a choisi une ancienne carrière de sable volcanique pour y implanter 500 espèces de cactées provenant de plusieurs continents.

Av. Garafía, 35544 Guatiza Lanzarote

Heures d’arrivée :
10:00 – 16:30. FERMETURE DU CENTRE : 17 heures

nord de Lanzarote jardin des cactus moulin
nord de Lanzarote jardin des cactus vue générale
nord de Lanzarote jardin des cactus collection
nord de Lanzarote bassin jardin des cactus
nord lanzarote casa azul

Arrieta est un charmant petit village côtier située sur la côte nord-est où se trouve la « Casa Azul » (Maison Bleue), connue aussi sous le nom de Casa Juanita.

Cette très jolie maison a une histoire tragique, celle de Juanita fille d’un richissime homme né à Lanzarote et qui avait fait fortune en Argentine. Malheureusement, Juanita était atteinte de tuberculose. Sur les conseils de son médecin, il fit construire une maison à Arietta pour que Juanita puisse profiter du bon air iodé. Cette maison fut construite en s’inspirant de la maison de poupée de sa fille. Juanita en profita pendant cinq avant de mourir de sa maladie.

La Casa Azul fut abandonnée et tomba en ruine jusqu’au début des année 2000 ou l’on entrepris sa restauration. On ne la visite toujours pas.

Le village d’Arriéta offre une atmosphère tranquille et authentique, loin des foules touristiques des zones plus développées de l’île, ce qui en fait une destination de choix pour ceux qui recherchent une expérience plus authentique à Lanzarote. Le village est aussi célèbre pour ses magnifiques plages de sables blonds, ses sports nautiques et ses restaurants de fruits de mer.

A quelques minutes de voiture se trouvent les piscines naturelles de Los Charcones. Ces piscines, formées par les éruptions volcaniques passées, offrent un cadre unique pour la baignade et la plongée en apnée.

Punta Mujeres est un charmant village de pêcheurs connu pour son ambiance tranquille, ses maisons blanchies à la chaux et son accès à la mer. Ses ruelles étroites et sinueuses, bordées de maisons colorées, invitent à la flânerie. Vous y trouverez également plusieurs restaurants de fruits de mer où vous pourrez déguster des plats locaux frais.

Punta Mujeres est également réputé pour ses piscines naturelles, formées par les roches volcaniques le long de la côte. Ces piscines naturelles, connues sous le nom de « piscinas naturales« , offrent un endroit idéal pour se baigner et se détendre tout en profitant de la vue sur l’océan Atlantique.


casa azul punta mujeres
  • Jameos del Agua : Une série de grottes et de tunnels créés par l’activité volcanique, aménagés en un complexe artistique avec des jardins, des piscines et même un auditorium souterrain. Au fond du lac on peut apercevoir des crabes translucides, espèce en voie de disparition. (photos ci-dessous)
casa azul  Jameos del Agua
casa azul jameos del agua crabes
  • La Cueva de los Verdes : Un peu plus dans les terres et proche du village d’Haria se trouve cette grotte spectaculaire créée par l’activité volcanique et aménagée en un complexe artistique avec des jardins, des piscines et même un auditorium souterrain.
    À l’origine, la grotte a été utilisée par les habitants locaux comme refuge pour se protéger des invasions. Plus tard, elle a également servi de cachette pour les pirates qui sillonnaient les eaux des Canaries.

Encore un petit village côtier tranquille et charmant dans cette partie de l’île avec ses plages de sable doré aux eaux cristallines et son port de pêche pittoresque. Parmi les plages les plus populaires, on trouve la plage de La Cantería et la plage de Los Caletones, toutes deux offrant des conditions idéales pour la baignade et la détente.

nord de Lanzarote La Cantería

playa de la Canteria

Le village d’Orzola est le point de départ des ferries à destination de l’île voisine de La Graciosa, qui est l’une des plus petites îles des Canaries et possède des plages vierges et des paysages naturels spectaculaires.

Orzola est également réputé pour ses fruits de mer frais, avec plusieurs restaurants de poissons situés le long du front de mer et dans le village où vous pourrez déguster des spécialités locales telles que la paella de fruits de mer et les poissons frais grillés.

A Orzola se trouve Lanzaloe qui est une marque de produits de beauté et de soins de la peau à base d’aloe vera, originaire de Lanzarote. L’aloe vera est une plante succulente connue pour ses propriétés hydratantes, apaisantes et régénérantes pour la peau.

Les produits Lanzaloe utilisent l’aloe vera cultivé localement car les conditions climatiques sont idéales pour la croissance de cette plante. L’aloe vera de Lanzaloe est cultivé de manière écologique et biologique, ce qui garantit la pureté et la qualité des produits.

La gamme de produits Lanzaloe comprend une variété de soins pour la peau, tels que des crèmes hydratantes, des gels d’aloe vera, des lotions après-soleil, des gommages corporels et des masques faciaux. Ces produits sont formulés pour nourrir, hydrater et revitaliser la peau, tout en offrant une sensation de fraîcheur et de bien-être. Vous y trouverez un excellent accueil et la visite de la plantation est très agréable.

Adresse : La Quemadita 96, Órzola-Haría, Lanzarote, Îles Canaries, Espagne 35541

lundi au dimanche de 10h00 à 18h00 – visite gratuite

made in canarias
nord de Lanzarote  lanzaloe
nord de Lanzarote Lanzaloe plantation
nord de Lanzarote fleurs aloe vera

Nord de Lanzarote : les merveilles du nord-ouest

La côte nord-ouest de Lanzarote est également une région magnifique à explorer. Cette partie de l’île est réputée pour ses falaises escarpées, ses criques isolées et ses villages pittoresques.

Plus dans les terres, le village de Haría, surnommé « la vallée des mille palmiers« , est un autre endroit charmant à visiter dans la région. Entouré de montagnes et de végétation luxuriante, Haría offre une atmosphère authentique, avec des maisons blanchies à la chaux et des places ombragées où vous pourrez vous détendre. La ville est connue pour y abriter la célèbre maison de César Manrique.

Perché au sommet des falaises de la partie nord de Lanzarote, le Mirador del Rio offre une vue panoramique à couper le souffle sur l’océan Atlantique, les îles environnantes et le détroit de La Graciosa.

Il a été conçu par l’architecte César Manrique, célèbre pour son travail dans la préservation de l’environnement, c’est un merveilleux exemple de l’intégration de l’art dans l’architecture. L’architecture du Mirador se fond harmonieusement dans le paysage, utilisant des éléments naturels tels que la roche volcanique et le verre pour créer une structure qui semble presque organique.

On peut s’y détendre en profitant du café panoramique tout en profitant de la vue. C’est un endroit très populaire dans la région.

nord de Lanzarote  mirador del rio
nord de Lanzarote mirador del rio cesar manrique
nord de Lanzarote la Graciosa

Bien que ce ne soit pas techniquement sur le nord de Lanzarote, cette petite île voisine offre des plages immaculées et son atmosphère paisible en font un endroit idéal pour une excursion d’une journée. L’embarquement se fait au port d’Orzola.

Haria est un autre village pittoresque de Lanzarote. En suivant la route qui pénètre dans les montagnes, au pied du volcan la Corona, on peut apercevoir une oasis : « Las Mil Palmeras« , la vallée fertile de la Palmera dans un cadre naturel spectaculaire.

nord de Lanzarote  Haria

Voici quelques attraits de ce joli village :

  • Sa végétation luxuriante et ses paysages verdoyants : contrairement à de nombreuses autres parties de Lanzarote, Haría est caractérisée par sa végétation luxuriante, résultat des précipitations plus abondantes dans cette partie de l’île. Les palmiers, les bananiers et les figuiers prospèrent dans cette vallée, offrant un contraste saisissant avec les paysages plus arides du reste de l’île.
  • Son marché artisanal du samedi : Haría est célèbre pour son marché artisanal hebdomadaire qui se tient chaque samedi matin sur la place du village. Vous y trouverez une variété de produits locaux, notamment de l’artisanat, des produits alimentaires, des vêtements et des bijoux.
  • La Casa Museo César Manrique : dans le centre de Haría se trouve la maison musée de César Manrique, où le célèbre artiste et architecte. César Manrique y a vécu et travaillé dans les dernières années de sa vie. La maison est maintenant un musée dédié à son œuvre et à sa vie, offrant aux visiteurs un aperçu fascinant de son héritage artistique.

HORAIRE:
Tous les jours (y compris jours fériés) de 10 h 30 à 18 h 00
Fermeture du guichet : 17 h 30
Les visiteurs devront abandonner le musée à 17 h 50
jour de fermeture: le 1er janvier

BILLETS:
Tarif plein : 10 € Billet combiné Maison-musée (Haría) + Fondation
César Manrique (Tahíche) : 17 € / Enfants 7-12 ans : 3 € Billet combiné Maison-musée (Haría) + Fondation César Manrique (Tahíche) : 4 €

VENTE DES BILLETS:Maison-musée (Haría)
Fondation César Manrique (Tahíche)

INFORMATION:
+ 34 928 843 138
fcm@fcmanrique.org

Pour manger : nous avons apprécié le restaurant « Centro Sociocultural La Tegala » sur Place León et Castillo. Leur cuisine est typique. Attention, plats très généreux!

  • L’Ermita de San Juan Bautista : cette petite église blanchie à la chaux, située sur la place du village, est un point de repère emblématique de Haría. Elle abrite une statue du saint patron de la ville, Saint Jean-Baptiste, et est un lieu de culte important pour la population locale.
  • Ses randonnées dans les environs : les environs de Haría offrent de magnifiques opportunités de randonnée, avec des sentiers qui serpentent à travers la vallée verdoyante et les montagnes environnantes. Une randonnée populaire est celle menant au sommet du mont Corona, qui offre une vue panoramique sur la région.

Parmi les points forts de la côte nord-ouest, on trouve le village de pêcheurs de Caleta de Famara, célèbre pour sa plage de sable doré et ses conditions idéales pour le surf. La plage Famara est souvent fréquentée par les surfeurs locaux et internationaux en raison de ses vagues impressionnantes. Beauté sauvage, eaux cristalline et ambiance décontractée en font son charme. La plage est bordée par de hautes falaises spectaculaires, ce qui en fait un endroit vraiment pittoresque. Même si vous ne pratiquez pas le surf, c’est un lieu magnifique pour se détendre, se promener le long de la plage ou simplement profiter du soleil et de la vue.

nord de Lanzarote plage de Famara

Un peu plus loin au village, on peut se régaler de poisson frais.

nord de Lanzarote caleta de famara

crédits photos © desroulettessouslespieds.fr

Voilà, la visite se termine et j’espère que vous prendrez autant de plaisir que nous à visiter le nord de Lanzarote.
Il s’agissait de notre
deuxième séjour au mois de mars
.

FrançaisfrFrançaisFrançais

Pin It on Pinterest

Share This