Un jour à Osaka, est ce suffisant pour visiter la voisine rebelle et excentrique de Tokyo? Si vous ne disposez pas de plus de temps, je répondrai, oui, allez y ! Et si vous connaissez Tokyo « la dynamique » et Kyoto « la traditionnelle » vous pourrez ainsi apprécier la différence entre les trois plus grandes villes de l’île de Honshū.

Un séjour même bref, ravira vos papilles. la ville est réputée pour sa gastronomie mais aussi pour sa culture publicitaire complètement décalée.  Le contraste entre les deux villes est saisissant. Tandis que Kyoto, vous charme avec son atmosphère zen et sereine, que Tokyo vous enthousiasme par son dynamisme, Osaka vous étourdit avec ses buildings gigantesques, ses centres commerciaux, ses rues marchantes, ses voies rapides, et ses néons clinquants et sa culture excentrique. Pourtant en cherchant bien, vous y trouverez des îlots de calme avec des temples où des japonais fervents font leurs dévotions dans le calme.

La troisième plus grande ville du Japon, est située à 45 kms de Kyoto. Son accès est très facile par le train au départ de la gare centrale kyotoïte. L’attrait de la visite commence donc avec le trajet en train. Les gares japonaises sont un monde en soi et les comportements de nos amis japonais en attendant le train, ont font rêver les français que nous sommes, comme vous pouvez le constater au début de la vidéo ci-dessous. Par contre attention, une fois dans le train, c’est chacun pour soi pour trouver rapidement une place assise!

 

span< style= »font-family: Tahoma, Arial, Helvetica, sans-serif; font-size: 14pt; »>


Un jour à Ōsaka (大阪市) la ville la plus excentrique et effervescente du Japon


Située sur l’île de Honshū, la voisine de Tokyo et de Kyoto se trouve au bord d’une baie. Son port est très actif. Tournée vers le commerce et l’industrie, elle concentre aussi un grand nombre d’universités.

 

  • Le commerce et l’industrie, les deux poumons d’Osaka

La ville prend son essor au début de la période Edo (18eme et 19eme siècle) le Japon est complétement isolé du monde extérieur. La ville devient  « la cuisine de la nation » plaque tournante des échanges de riz, importante mesure de richesse à cette époque. Cette période de paix et de prospérité voit  l’avènement d’une bourgeoisie marchande prospère friande de culture et d’arts et Osaka est florissante. Le commerce et l’industrie y prospèrent ensuite. Grâce à la fortune de généreux hommes d’affaires mécènes, les artistes s’y épanouissent et Osaka devient un grand centre artistique et culturel. Elle est célèbre pour son théâtre Kabuki et son théâtre de marionnettes Bonraku.

La seconde guerre mondiale et ses bombardements n’ont pas épargné la ville. Son château a été détruit. Les immeubles ont été reconstruits rapidement et de manière chaotique. Osaka est aujourd’hui très peuplée et souvent polluée.

 

  • Un tourisme qui n’est pas en reste

Ici,  règne une certaine effervescence avec une débauche d’enseignes et de néons. Osaka est appréciée des touristes asiatiques (on y voit peu d’occidentaux)  pour sa vie nocturne, ses bars et sa gastronomie. Malheureusement, ceux-ci n’y passent généralement pas plus d’un jour ou deux . Nous n’y avons pas fait exception.

 

Quoi faire et que voir en une journée à Osaka ?


L’arrivée par la gare JR Osaka, immense et très fréquentée, vous met tout de suite dans le bain!

Si donc, vous ne disposez que de peu de temps, je vous propose de vous concentrer sur les incontournables: le quartier de Namba ou quartier Minami (quartier sud) qui se trouve le long de la rivière Dōtonbori, , le canal du même nom qui longe la rivière et les arcades entre Namba et Dontobori.

 

  • A Namba : se régaler, faire la fête !


Le quartier se trouve au sud de Dōtonbori et il est une destination touristique à part entière. Très animé avec de nombreux commerces et des enseignes délirantes, la nuit l’ambiance est électrique.

Ici on mange, on déguste toutes sortes de plats de la gastronomie locale. On y trouve un marché de street food plutôt orienté fruits de mer. Mon meilleur souvenir est une huitre gigantesque cuite sur un brasero et dégustée dans la rue.

 

namba street food

La rue des restaurants

 

Des enseignes qui parlent

 

le clown namba

Le clown la star du lieu


Vous y verrez le Kuidaore Ningyo, un clown mécanique, installé en 1950. L’objet le plus photographié à Osaka avec le glico marathon man !

Et maintenant à table. A Osaka, la spécialité c’est le poisson et les fruits de mer, crus de préférence ! Ainsi que des plats cuits dans des marmites avec viandes, produits de la mer et légumes mélangés. Vous aurez peut être pu, à défaut de lire la carte, choisir votre repas dans la vitrine !

 

 

Vitrine d’un restaurant

 

  • Faire une pause zen au Hözen-Ji temple, loin de l’agitation

A quelques pas de l’agitation de Dōtonbori et du quartier Namba se trouve le Hözen-Ji temple , enclave zen particulièrement agréable au milieu de toute cette agitation. Dans cette ruelle en dehors du temps la Hôzen-ji Yokochô, est la gardienne de l’âme du vieil Osaka. Niché dans un renfoncement se trouve le petit temple de la secte de la Terre pure Jôdo. « Fudô-myôô veille sur tout le petit peuple du quartier, il a l’air bien paisible sous son habit de mousse et pourtant, il s’agit de l’un des cinq rois des sciences du panthéon bouddhique et il est associé au feu et à la colère ».

 

Hözen-Ji temple et Fudô-myôô

 

  • Dōtonbori et son canal, se divertir, faire du shopping et … manger !

La culture nippone est unique au monde entre traditions et modernité. Pionniers dans la technologie high tech, les japonais sont animés par le concept « pour être heureux, il faut acheter ». Leur publicités sont décalées et déjantées, ils sont publivores!

Le Glico man de Dontobori

 

Ici de nombreuses enseignes vous vantent les mérites des produits d’une société consumériste qui ne semble pas vouloir se modérer. Un séjour à Osaka n’est pas complet sans une photo du  Glico Man, aussi bien pour les étrangers que les japonais eux-mêmes. Il orne le côté du pont de Ebisubashi depuis près d’un siècle.

Le Glico Man est l’enseigne la plus photographiée au monde.   La première a été posée en 1937. Osaka en est à sa sixième génération, célébrant ainsi, en même temps que le marathonien, la technologie nippone. S’illuminant la nuit, cette enseigne est faite de LEED. Il s’agit d’une publicité pour une marque de confiserie dont le caramel aurait une valeur énergétique permettant de courir les 42,2 kilomètres d’un marathon !

Les enseignes de Dontobori

 

Pont qui enjambe le canal

 

Rivière Dontobori

 

C’est le quartier emblématique de la ville et il y a toujours beaucoup de monde, mais comme partout au Japon, la foule n’est jamais oppressante. Vous croiserez sur le canal des petits bateaux de visites organisées pour les touristes asiatiques. Dépaysement garanti !

 

  • Faire du shopping dans la galerie Shinsaibashi: excentricité au menu

Et pour finir je vous propose l’excentricité des arcades de la rue entre Dontobori et Namba : la galerie Shinsaibashi

Ces arcades très commerçantes vous proposent des vêtements, des accessoires et de nombreux souvenirs

Enfin au nord de la ville se trouve le quartier d’Uméda autour des deux gares d’Osaka et d’Umeda.

 

  • Attendez, vous n’avez pas tout vu : 

Les deux gares sont immenses. Nous sommes repartis à Kyoto par la gare d’Osaka après avoir déambulé dans ses incroyables allées marchandes. Des centaines de boutiques et de restaurants y côtoient des cinémas et des salles de sports. Et oui encore un temple de la consommation.

Nous repartons le soir vers notre havre de paix, notre maison à Kyoto  que nous quitterons bientôt. Nous aurons fait un grand tour de l’île de Honshū : après Tokyo, Nara , la banlieue ouest de Kyoto et sa célèbre bambouseraie, en passant par Hiroshima. Notre périple se poursuit maintenant avec les Alpes Japonaises.

En attendant, je vous laisse avec cette photo du théâtre de marionnettes Bonraku

marionnette du théatre bonraku

marionnette du théatre bonraku

Crédit photos : @desroulettessouslespieds

et une vidéo d’un big band composé de 50 jeunes femmes :
la Waseda Setsuryo High School WindBand Osaka
se produisant à la fête du citron à Menton

 

 

Bon séjour au Japon et enjoy Osaka !

 

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :